Nils Van Brantegem, responsable du calendrier de la Pro League.
Plein écran
Nils Van Brantegem, responsable du calendrier de la Pro League. © Photo News

La mise en garde du manager du calendrier de la Pro League

"Le calendrier le plus difficile jusqu'à présent", a commenté mercredi Nils Van Brantegem, responsable du calendrier de la Pro League, lors de la présentation du nouveau calendrier pour la saison 2022-2023. Entre la Coupe du monde à l'automne au Qatar et les compétitions européennes, il n'y a plus beaucoup de possibilités en cas de report de matches. "Nous avons atteint les limites de notre calendrier. En cas d'hiver rigoureux, nous aurons des soucis”, a-t-il ajouté après la présentation.

  1. Reprise du championnat en vue: "début solide" pour le Standard, une "pression énorme" pour l'Union

    Reprise du champion­nat en vue: "début solide" pour le Standard, une "pression énorme" pour l'Union

    Le Standard ouvrira la saison 2022-2023 par une affiche face à La Gantoise, "un début solide", pour le CEO du Standard, Pierre Locht, interrogé lors de la présentation mercredi du calendrier de la prochaine Jupiler Pro League. Pour l'Union Saint-Gilloise, qui ira à Saint-Trond, la pression sera "énorme", selon Philippe Bormans, CEO de l'Union, conscient que sa formation devra s'adapter à un début de saison dantesque avec les rencontres européennes qui vont se greffer aux rencontres de championnat.
  2. Anderlecht entame sa préparation par une défaite contre Saint-Trond

    Anderlecht entame sa préparati­on par une défaite contre Saint-T­rond

    Pour son premier galop de la saison, le Club de Bruges a joué sans ses internationaux samedi face à une formation de Nationale 1 de Thes Sport Tessenderlo. Carl Hoefkens, le nouvel entraîneur des champions de Belgique, a utilisé pratiquement tout son noyau pour une joute qui a vu le nouvel attaquant Ferran Jutgla (21e, 33e) et Balanta (83e) inscrire les trois buts. Carl Hoefkens a procédé à dix changements dans son effectif à la pause.