Plein écran
© BELGA

Le beau geste de Genk: les abonnements prolongés gratuitement jusqu'à la trêve hivernale

Le Racing Genk a décidé de prolonger gratuitement les abonnements de cette saison, soit plus de 18.000, jusqu'à la trêve hivernale. Le club limbourgeois l'a annoncé mercredi.

Avec cette mesure, Genk répond à la crise du coronavirus qui a fait tomber à l'eau la fin de la saison 2019-2020 et aura peut-être une influence sur la prochaine saison. "Il n'y a aucune vente d'abonnement pour le moment au KRC Genk", a précisé le club dans son communiqué. "Avec ce geste, le club veut donner la priorité aux intérêts de ses supporters. D'une part pour compenser les six matches manqués cette saison et d'autre part pour anticiper les incertitudes telles que le nombre de matches à huis clos ou avec un nombre limité de supporters.”

"Les abonnements actuels seront valables jusqu'à la trêve hivernale, soit jusqu'en janvier 2021. Si, d'ici là, six matches n'ont pas été joués devant des supporters, cette période sera prolongée. La vente des abonnements pour la deuxième partie de saison débutera lorsque nous aurons plus de clarté sur la situation.”

Le Racing a également annoncé que 95% des détenteurs de business seats ou de loges avaient déjà prolongé leur abonnement pour une saison supplémentaire. Dans les prochains mois, le club limbourgeois prendra également des précautions pour l'hygiène et la distanciation sociale à la Luminus Arena.

  1. Vincent Kompany dit “non” à Guardiola et prend le pouvoir à Anderlecht: “Make RSCA great again”

    Vincent Kompany dit “non” à Guardiola et prend le pouvoir à Anderlecht: “Make RSCA great again”

    Anderlecht fait sa (énième) révolution. Marc Coucke fait un pas de côté et laisse le poste de président du Sporting à Wouter Vandenhaute, l’ambitieux patron de Woestijnvis qui était arrivé il y a quelques mois dans le rôle de conseiller auprès du CEO Karel Van Eetvelt. Kompany et Vandenhaute vont investir de l’argent dans le club et devraient devenir actionnaires. Coucke restera l’actionnaire principal via sa société “holding” Alychlo. Dans son plan à long terme, intitulé “RSCA 2020 - 2025", Anderlecht veut “renouer avec son glorieux passé”. Comment la presse analyse-t-elle ce nouveau chamboulement au top du club?
  2. Luciano D’Onofrio déclare la guerre à Mehdi Bayat, l’Antwerp porte plainte

    Luciano D’Onofrio déclare la guerre à Mehdi Bayat, l’Antwerp porte plainte

    L'Antwerp a affirmé mercredi soir, par voie de communiqué, avoir déposé plainte auprès de l'Autorité belge de concurrence et de l'UEFA, pointant "l'existence de conflits d'intérêts structurels dans le football belge", faisant notamment état du rôle de Mehdi Bayat, président de l'Union belge et administrateur délégué du Sporting de Charleroi. Une double casquette qui ne plaît pas à Luciano D’Onofrio, directeur sportif de l’Antwerp. Ce dernier avait déjà allumé Bayat dans la presse belge récemment.