Plein écran
Matias Suarez © REUTERS

Le conflit entre Anderlecht et Matias Suarez prend une autre ampleur

Matias Suarez doit encore 538.000 euros à Anderlecht. Alors que le litige s’éternise, le Sporting a attaqué son ancien joueur devant la Fifa.

Il y a trois ans, en juillet 2016, Matias Suarez quittait Anderlecht pour Belgrano alors que les deux clubs n’étaient pas tombés d’accord. Le joueur affirmait que sa sécurité était en danger après les attentats à l’aéroport de Zaventem. Le TAS avait tranché en condamnant le club et l’attaquant à régler 1,4 million d’euros avant janvier 2019.

Interdiction de jouer?

La date butoir est dépassée de neuf mois, et seul Belgrano a tenu ses engagements. Anderlecht a effectivement reçu 900.000 euros de la part du club argentin. Mais Suarez doit encore régler la somme de 538.000 euros, selon la DH. Le Sporting a déposé une plainte devant la Fifa.

Le club de Cordoba risquerait une interdiction de transfert et le joueur pourrait être suspendu pour tous les matchs officiels dans l’attente du paiement de son amende. En grande forme avec River Plate, Suarez a connu ses premières sélections avec l’Argentine. Si la Fifa le décide, il pourrait même être privé de convocations avec son équipe nationale.

Plein écran
Matias Suarez © Photo News
Plein écran
Matias Suarez © AP