Plein écran
© Photo News

Le duel entre Charleroi et Malines arrêté à cause du brouillard

Mise à jourLe match opposant Charleroi à Malines a été définitivement arrêté par l’arbitre Christof Dierick à la 37e minute en raison du brouillard samedi, dans le cadre de la 23e journée de Jupiler Pro League. Le match sera entièrement rejoué le 4 février. 

Une première interruption était survenue après 23 minutes. Le match avait repris quelques minutes plus tard avec un ballon de couleur orange. Charleroi profitait de la pause pour changer son jeu de maillot, passant du traditionnel noir et blanc au deuxième maillot, bleu. Mais à la 37e minute, l’arbitre Dierick renvoyait une nouvelle fois les équipes au vestiaire. Après un quart d’heure, l’arbitre et ses assistants effectuaient des tests, mais estimaient que la visibilité restait insuffisante.

Plein écran
© Photo News

Au moment de l’arrêt du match, le score était de 1-0 pour Charleroi après un penalty transformé par Ryota Morioka (17e).

Ce match est important dans la course aux playoffs I. Charleroi, qui doit déjà jouer un match d’alignement contre le Club Bruges mercredi, est actuellement 5e avec 40 points. Malines (34 points) est septième.

“Rien à faire”

 “Je pense qu’il était très difficile de continuer à jouer”, a commenté De Bleeckere. “Si l’arbitre et ses assistants ne peuvent plus juger correctement les phases, ils peuvent décider d’arrêter le match à leur appréciation. Je peux certainement être d’accord avec la décision de l’arbitre Dierick. Il a tout essayé pour que le match puisse se poursuivre, mais il n’y a tout simplement rien à faire contre ces conditions météorologiques.”

Plein écran
© Photo News
Plein écran
© BELGA
Plein écran
© Photo News
  1. Sven Kums: “Cette fois on va les mettre, et donc se qualifier..."

    Sven Kums: “Cette fois on va les mettre, et donc se qualifier..."

    Il a toujours en travers de la gorge les occasions galvaudées à l'aller à l'Olimpico, mais n'en reste pas moins très confiant. "Cette fois on va les mettre, et donc se qualifier...", a en effet assuré Sven Kums, mercredi en conférence de presse, à la veille du match retour des seizièmes de finale de l'Europa League de football contre l'AS Rome (1-0 à l'aller), jeudi soir (18h55) à la Ghelmaco Arena. "Mais la condition, c'est bien sûr de ne plus gaspiller. Tout sera possible dans ce cas", a-t-il estimé.
  2. Gnabry et Lewandowski ont encore frappé, le Bayern a un pied en quarts de finale
    Play

    Gnabry et Lewandow­ski ont encore frappé, le Bayern a un pied en quarts de finale

    Éliminé par Liverpool en huitièmes de finale de la Ligue des Champions l’an dernier, le Bayern Munich a passé ses nerfs sur Chelsea, mardi soir, en huitième de finale aller de la C1 2019-2020. Avec le duo Gnabry-Lewandowski à la baguette, les Bavarois ont fait la différence sur la pelouse des Blues. À confirmer au retour, mais la route des quarts semble déjà bien dégagée pour les leader de la Bundesliga...