Plein écran
© Photo News

Le FC Bruges fête son sacre par un "match virtuel pour le titre" gagné 16-0

Le Club Bruges a fêté son 16e titre de champion de Belgique de manière virtuelle avec ses supporters dimanche. Après avoir été récupérer leur trophée plus tôt dans la journée, au siège de l'Union belge, les Blauw-Zwart ont diffusé un "match virtuel pour le titre" sur Youtube et sur Facebook.

Il s'agissait d'un match intitulé "FC Bruges contre Jupiler Pro League", à savoir une compilation d'extraits de la saison. Les Brugeois l'ont emporté 16-0, en commençant par le but de Balanta à la 1re minute du match contre Charleroi pour terminer par celui de Rits à la dernière minute de celui contre Waasland-Beveren. Seize buts comme le nombre de titres remportés par le pensionnaire du stade Jan Breydel.

Après le match virtuel, une 'Zoom party' est prévue avec les joueurs et les supporters. Le défenseur Clinton Mata assure l'ambiance en tant que DJ. 

Le Club Bruges est devenu officiellement champion vendredi suite à la décision de l'Assemblée générale de la Pro League de valider l'arrêt définitif du championnat et de fixer le classement final de la saison au classement de la 29e journée. A ce moment-là, les Brugeois avaient engrangé 70 points, 15 de plus que le deuxième, La Gantoise, grâce à 21 succès, 7 partages et une seule défaites. Les troupes de Philippe Clement ont inscrit 58 buts et n'en ont concédés que 14.

  1. Vincent Kompany dit “non” à Guardiola et prend le pouvoir à Anderlecht: “Make RSCA great again”

    Vincent Kompany dit “non” à Guardiola et prend le pouvoir à Anderlecht: “Make RSCA great again”

    Anderlecht fait sa (énième) révolution. Marc Coucke fait un pas de côté et laisse le poste de président du Sporting à Wouter Vandenhaute, l’ambitieux patron de Woestijnvis qui était arrivé il y a quelques mois dans le rôle de conseiller auprès du CEO Karel Van Eetvelt. Kompany et Vandenhaute vont investir de l’argent dans le club et devraient devenir actionnaires. Coucke restera l’actionnaire principal via sa société “holding” Alychlo. Dans son plan à long terme, intitulé “RSCA 2020 - 2025", Anderlecht veut “renouer avec son glorieux passé”. Comment la presse analyse-t-elle ce nouveau chamboulement au top du club?
  2. Luciano D’Onofrio déclare la guerre à Mehdi Bayat, l’Antwerp porte plainte

    Luciano D’Onofrio déclare la guerre à Mehdi Bayat, l’Antwerp porte plainte

    L'Antwerp a affirmé mercredi soir, par voie de communiqué, avoir déposé plainte auprès de l'Autorité belge de concurrence et de l'UEFA, pointant "l'existence de conflits d'intérêts structurels dans le football belge", faisant notamment état du rôle de Mehdi Bayat, président de l'Union belge et administrateur délégué du Sporting de Charleroi. Une double casquette qui ne plaît pas à Luciano D’Onofrio, directeur sportif de l’Antwerp. Ce dernier avait déjà allumé Bayat dans la presse belge récemment.