Bart Verhaeghe.
Plein écran
Bart Verhaeghe. © Photo News

Le montant que le Club de Bruges est déjà assuré d’empocher grâce à la Ligue des champions

En plus de l’argent de la qualification (15,64 millions d’euros) et du bonus en fonction du coefficient (5,685 millions d’euros), le Club a déjà récolté 5,6 millions d’euros supplémentaires avec ses deux victoires face à Leverkusen et Porto. Le club belge est donc déjà assuré d’empocher 26,925 millions d’euros grâce à sa campagne européenne. Si le Club confirme sa bonne forme en C1, un pactole pourrait l’attendre.

  1. Propagande pour le football belge: le Club de Bruges en démonstration à Porto

    Propagande pour le football belge: le Club de Bruges en démonstra­ti­on à Porto

    Vous vous souveniez d’une victoire 0-4 d’un club belge en Ligue des Champions? Nous non plus. Auteur d’une prestation étincelante à Porto, le Club de Bruges a réalisé une performance qui marquera l’histoire de notre football en C1. Réalistes, efficaces, matures, les Brugeois ont livré une véritable masterclass. Un match parfait qui leur permet de prendre la tête de leur groupe après deux journées. Dans les autres rencontres de la soirée, le Bayern a infligé une leçon de réalisme au Barça (2-0). Liverpool a évité de peu un nouveau couac en arrachant la victoire à la 90e minute face à l’Ajax (2-1).
  2. Geraerts et l’Union refusent le statut de favoris avant d’accueillir Molde en Europa League
    Europa League

    Geraerts et l’Union refusent le statut de favoris avant d’accueillir Molde en Europa League

    Après avoir signé un résultat aussi positif qu'inattendu aux yeux du grand public, en s'imposant la semaine dernière 0-1 à l'Union Berlin, actuel leader de Bundesliga, l'Union Saint-Gilloise aborde son deuxième match d'Europa League avec assurance. Certains font même des Bruxellois les favoris à la victoire contre Malmö, cinquième du championnat suédois et qui vient de changer de coach. Mais Karel Geraerts, qui sera privé des services de Bart Nieuwkoop, refuse cette étiquette.