Plein écran
© MVS

Le nouveau coup de sang de Didier Lamkel Zé lors d’un match amical

Didier Lamkel Zè, l’enfant terrible de l’Antwerp, s’est à nouveau illustré de manière négative en stage à Algorfa, dans la région de Murcie, en Espagne. Lors d’une joute amicale face à une sélection locale, l’attaquant camerounais a été exclu pour geste volontaire. “Didier est en effet un énorme problème”, a reconnu Laszlo Bölöni, le coach du matricule 1, après coup.

Entre au jeu à la mi-temps, l’avant-centre du Great Old a pété les plombs après une dizaine de minutes. En duel face à un adversaire, qui venait de commettre une faute pour stopper sa progression, il lui a adressé un coup de pied volontaire. L’arbitre n’a pas hésité et lui a brandi le carton rouge. Si l’Antwerp l’a tout de même emporté (2-0) grâce à des buts de Gano et Rodrigues, l’expulsion de Lamkel Zé était LE sujet de discussion après la rencontre.

Le nouveau coup de sang de l’attaquant anversois a provoqué l’ire des fans locaux, qui n’ont pas mâché leurs mots. “Nous faisons d’énormes efforts pour lui expliquer que même les joueurs les plus talentueux n’ont pas de passe-droits, mais Didier ne semble pas le comprendre. Je ne sais même pas s’il comprendra un jour. (...) Ce qui s’est passé maintenant ne peut tout chambouler. C’est à la direction d’analyser la semaine prochaine ce qui doit se passer”, a commenté Lazlo Böloni, qui avait déjà parlé de” stupidité” après les frasques de son joueur contre l’AZ en Europa League.

L’attaquant de l’Antwerp, lui, a réagi aux critiques sur Instagram. “Je suis très content d’être à l’Antwerp. Sincèrement, les médias, ce que vous racontez. ‘Lamkel Zé, il a encore fait ça…’ Je rigole juste et je m’en fous. Voilà, maintenant vous savez. Quand je vais quitter la Belgique pour un autre club, ce sera quoi le nouveau sujet?”.

  1. Charleroi conserve son brevet d’invincibilité, mais perd de précieuses plumes

    Charleroi conserve son brevet d’invincibilité, mais perd de précieuses plumes

    L’année 2020 aurait pu mieux débuter pour le Sporting de Charleroi. Les Zèbres prolongent leur série (12 rencontres sans défaite en championnat), mais perdent deux unités contre des Pandas coriaces, samedi soir, au Kehrweg. Conséquences: Charleroi risque de céder son fauteuil de dauphin de Bruges, mais manque surtout une occasion d’engranger des unités avant un calendrier particulièrement chargé: Bruges, la Gantoise, le Standard et l’Antwerp seront, notamment, au menu du Sporting avant la fin de la phase classique.