En tête du championnat de bout en bout, Genk n’attendra pas dimanche pour fêter son titre... grâce à la victoire du Standard contre Bruges.
Plein écran
En tête du championnat de bout en bout, Genk n’attendra pas dimanche pour fêter son titre... grâce à la victoire du Standard contre Bruges. © Photo News

Le Standard et son chaudron offrent le titre à Genk

Les jeux sont faits en Pro League: Genk ne devra pas attendre la dernière journée pour sabrer le champagne. C’est au Parc Astrid, tout un symbole, que les Limbourgeois sont allés chercher le quatrième sacre de leur Histoire. Pas de victoire pourtant, pour les Genkois à Anderlecht, mais un partage (1-1, buts de Heynen et Bolasie) qui fait largement leur bonheur. Parce que dans le même temps, en bord de Meuse, le Club de Bruges n’est pas parvenu à faire le nécessaire pour entretenir le suspense. Pourtant largement dominés et réduits à dix pendant plus d’une heure, les Rouches ont joué un bien mauvais tour aux Blauw en Zwart à Sclessin (2-0). Poussé par un public bouillant, Razvan Marin a régalé pour sa dernière à domicile: un penalty et un coup-franc somptueux pour ruiner les espoirs du champion en titre et offrir au Standard, désormais troisième, l’espoir d’un ticket européen puisque l’Antwerp s’est incliné contre La Gantoise (1-2). Ca promet un dernier déplacement spectaculaire des troupes de Michel Preud’homme sur la pelouse du tout nouveau champion de Belgique.

  1. Vainqueur à Zulte Waregem, Genk a gâché la fête d'Olivier Deschacht

    Vainqueur à Zulte Waregem, Genk a gâché la fête d'Olivier Deschacht

    Zulte-Waregem espérait faire la fête pour le 500e match d'Olivier Deschacht en D1 et le 500e match de Francky Dury à la tête de l'équipe dimanche contre Genk. Alors que Deschacht a ouvert la marque pour l'Essevee (41e, 1-0), Paul Onuachu (73e, 1-1) et Cyriel Dessers sur penalty (80e, 1-2) ont donné la victoire au club limbourgeois dans un match comptant pour la première journée du championnat. Plus tôt dans l'après-midi, Saint-Trond avait battu La Gantoise (2-1). Deux autres matchs sont encore au programme dimanche: Malines-Anderlecht (18h15) et Courtrai- Waasland Beveren (20h45).
  2. Waasland-Beveren leader après la 1re journée et son succès à Courtrai

    Waas­land-Beveren leader après la 1re journée et son succès à Courtrai

    Repêché in-extremis en division 1A par la justice, Waasland-Beveren n'a pas manqué ses débuts en Jupiler Pro League qui a dû être élargie à la dernière minute à dix-huit clubs. Dimanche en conclusion de la 1re des 34 journées de la saison régulière, les Waeslandiens sont venus d'imposer 1-3 (mi-temps 0-1) sur la pelouse de Courtrai. Alors que la Pro League l'avait relégué sur tapis vert en D1B après l'arrêt prématuré du championnat 2019-2020 en raison du Covid-19, voilà Waasland-Beveren leader (à la différence de buts) de la Jupiler Pro League.
  3. Surprise en Pro League: La Gantoise chute d’entrée à Saint-Trond

    Surprise en Pro League: La Gantoise chute d’entrée à Saint-T­rond

    Le premier match de la première journée du championnat de Belgique au programme dimanche s’est terminé par la victoire de Saint-Trond sur Gand (2-1). Le duo d’attaque trudonnaire, Yuma Suzuki (2e, 1-0) et Facundo Colidio (60e, 2-1), a pris les buts à son compte. Igor Plastun (43e, 1-1) a remis les deux équipes à égalité juste avant le repos. Il reste trois matches à disputer en soirée: Waregem-Genk (16h00), Malines-Anderlecht (18h15) et Courtrai-Waasland (20h45).
  4. Anderlecht craque en fin de match et partage à Malines: “On offre des cadeaux à nos adversaires”

    Anderlecht craque en fin de match et partage à Malines: “On offre des cadeaux à nos adversai­res”

    À l’image du Standard ce samedi, Anderlecht a peiné pour son premier match de la saison à Malines. Mais à l’inverse des Rouches, les Mauves n’engrangent pas les trois points. Pourtant, le Sporting croyait tenir sa victoire en menant de deux buts à dix minutes de la fin. Mais en l’espace de deux minutes, tout s’est effondré et les hommes de Franky Vercauteren ont craqué en se faisant rejoindre au score. Sous une chaleur écrasante, Anderlecht lance donc sa saison par un partage frustrant.