Plein écran
© belga

Leekens: "Ma mission était accomplie à 90%"

"Je me sens comme quelqu'un qui rentre chez lui", a confié Georges Leekens devant une nuée de caméras et de micros dimanche au Stade Jan Breydel, après avoir signé un contrat de trois ans au FC Brugeois. Il succède à Christoph Daum, laissant en plan le chantier national après deux ans de travaux dont les effets se font attendre. "C'est en effet ici que tout a vraiment commencé pour moi jadis..."

Plein écran
© belga
Plein écran
© belga

Leekens, qui avait en réalité débuté en D1 sous les couleurs du Crossing de Schaerbeek aujourd'hui disparu, a joué dix saisons (de 1972 à 1981) en bleu et noir, et entraîné le "Club" de 1989 à 1991.

Il ne s'était pas imaginé y revenir aussi tôt, mais se félicite de relever "un passionnant défi porté par un magnifique projet"

"Mac The Knife" reconnaît qu'il ne s'aventure pas dans le désert. "Koster et Daum ont effectué de l'excellent travail. Mais je ne les copierai pas pour autant. A chacun sa méthode de travail, et j'ai bien sûr la mienne. Un titre sera l'objectif, mais je veux aussi briller en Ligue des Champions. L'argent n'a joué aucun rôle et si c'était le cas, je serais sur une mauvaise voie. Heureusement ce n'est pas le cas..."

L'équipe nationale est donc moins intéressante que Bruges? "Je lui ai rendu son image, et je l'ai remise sur la carte. J'ai le sentiment d'avoir accompli ma mission à 90%. Il ne reste plus aux Diables Rouges qu'à se qualifier pour Rio 2014..."

Plein écran
© photo_news