Plein écran
Simon Mignolet au stade olympique de Kiev ce lundi. © Photo News

Les Brugeois devront "se battre comme des lions" pour se qualifier pour les barrages de la C1

Le Club de Bruges est arrivé lundi midi à Kiev, où les Blauw en zwart tenteront mardi de se qualifier pour les barrages de la Ligue des champions sur la pelouse du Dynamo Kiev. Les Brugeois devront défendre leur avantage d'un but après leur victoire 1-0 au match aller la semaine dernière dans la Venise du Nord.

"La rencontre aller a démontré que nous avions les qualités pour décrocher un bon résultat", a déclaré le nouveau gardien brugeois Simon Mignolet lundi lors de la conférence de presse de veille de match. 

"Nous avons très envie de participer à la phase de poule de la Ligue des champions", ajoute Simon Mignolet. 

"C'est la compétition la plus prestigieuse à laquelle tu peux prendre part à ce niveau en tant que joueur. Physiquement et mentalement, je me sens prêt pour cette rencontre. Je crois fermement au projet que le Club m'a présenté durant les négociations. Il y a énormément de qualités dans le groupe, assez pour pouvoir jouer sur tous les fronts durant les prochains mois. Demain, nous voulons concrétiser nos ambitions. Ruud Vormer a plaisanté durant le vol en disant que ma mission était très simple: 'Simon, tu dois juste garder le zéro, c'est une toute petite chose'. Je ferai mon maximum pour ne pas le décevoir lui et le reste du Club". 

"Il faudra se battre comme des lions pour atteindre notre objectif", déclare pour sa part l'entraîneur brugeois Philippe Clément. "Nous avons vu un grand Club de Bruges lors de la première mi-temps au match aller. Après la pause, je qualifierais notre prestation de médiocre. Cela ne devra pas se reproduire demain si nous voulons pouvoir affronter Bâle ou Linz au prochain tour. Notre unité et notre détermination devront être énormes. Il faudra tout donner durant 95 minutes, mais je suis convaincu que ce groupe peut faire le travail. Nous ne sommes pas venus ici simplement pour défendre le résultat obtenu au match aller, mais bien pour mériter notre qualification".

En cas de qualification, les Brugeois affronteront le vainqueur du duel entre le FC Bâle et les Autrichiens du LASK Linz. 

  1. Un revers de plus et la blessure du patron : la soirée cauchemar du Sporting d’Anderlecht

    Un revers de plus et la blessure du patron : la soirée cauchemar du Sporting d’Anderlecht

    Deux points sur quinze, le bilan n’est pas mauvais, il est catastrophique. A Genk, et après la clarification des rôles en semaine, Anderlecht espérait relever la tête après un début de saison bien terne, les champions en titre ont, au contraire, enfoncé un peu plus encore la bête blessée (1-0). Pourtant plutôt moyens, les hommes de Felice Mazzu ont appuyé sur les faiblesses du Sporting en début de seconde période grâce à un but de l’inévitable Samatta. Et comme si ça ne suffisait pas, Anderlecht a aussi perdu son capitaine, Vincent Kompany, sorti sur blessure à 15 minutes du terme. Le Sporting boit le calice jusqu’à la lieet abordera le premier Clasico de la saison, dimanche prochain, en bien fâcheuse posture!
  2. Barrages Europa League: La Gantoise sauvée par un doublé de Depoitre, partage pour l'Antwerp
    Mise à jour

    Barrages Europa League: La Gantoise sauvée par un doublé de Depoitre, partage pour l'Antwerp

    Sans le soutien de ses supporters, l’Antwerp a longtemps mené à la marque face à l’AZ Alkmaar grâce à un but de Dylan Batubinsika (38e, 0-1) lors du match aller des barrages de l’Europa League jeudi à Enschede. A dix suite à l’exclusion d’Aurelio Buta (73e), les Anversois n’ont pu éviter l’égalisation de Myron Boadu (82e, 1-1). À Gand, Rijeka a ouvert la marque par Tibor Halilovic (40e) et La Gantoise l’a remporté 2-1 grâce à un doublé de Laurent Depoitre (57e, 71e). Les matches retour auront lieu jeudi prochain.