Le Standard et Charleroi préféreraient sans doute s'affronter devant des tribunes pleines, ils pourront l'indiquer à la Pro League qui essayera d'en tenir compte au moment de mettre sur pied le calendrier de la prochaine saison.
Plein écran
Le Standard et Charleroi préféreraient sans doute s'affronter devant des tribunes pleines, ils pourront l'indiquer à la Pro League qui essayera d'en tenir compte au moment de mettre sur pied le calendrier de la prochaine saison. © BELGA

Les clubs de Pro League peuvent choisir contre qui ils préfèrent ne pas jouer à huis clos

Les clubs professionnels de football peuvent indiquer au manager du calendrier Nils Van Brantegem trois adversaires contre lesquels ils préfèrent ne pas jouer à huis clos lors du début de la saison 2020-2021. L'information, publiée lundi par Sudpresse et Le Soir, a été confirmée par la Pro League.

La Jupiler Pro League reprendra en principe le week-end du 7 août. Pour la D1B, le coup d'envoi est prévu le 21 août. Si les compétitions sportives sont annulées jusqu'au 31 juillet, les événements de masse sont eux interdits jusqu'au 31 août. Ce qui signifie que les premières journées devront sans doute se jouer à huis clos.

La Pro League se prépare à cela aussi en ce qui concerne le calendrier. Outre les critères habituels, le manager du calendrier Nils Van Brantegem tiendra aussi compte des préférences des clubs en ce qui concerne ces rencontres à huis clos. Chaque club devra remettre trois noms d'adversaires qu'il ne souhaite pas recevoir à huis clos. 

Certains voudront éviter les derbys à huis clos, car ces matchs rapportent de l'argent vu le stade rempli. Le même raisonnement vaut pour les matchs contre les clubs du top. Van Brantegem ne pourra pas satisfaire toutes les demandes, mais tentera de respecter deux des trois choix. Van Brantegem espère présenter le calendrier pour la prochaine saison le 20 juin, même s'il reste encore une incertitude concernant le club qui prendra la place de Waasland-Beveren.