BELGA PHOTO DIRK WAEM
Plein écran
BELGA PHOTO DIRK WAEM © BELGA

Les joueurs professionnels au chômage économique?

Après les mesures gouvernementales imposées mardi soir, la Pro League a logiquement annoncé que tous les entraînements collectifs étaient suspendus jusqu’au 5 avril, au moins. Quelles conséquences pour les joueurs professionnels? Ils pourraient être mis au chômage économique par les clubs, avec une indemnité maximum de 2756,76 euros brut par mois, rappellent nos confrères de la RTBF. 

Les compétitions domestiques pourront-elles reprendre cette saison? Si oui, à quelle date, sous quelle forme? Toutes ces questions demeurent. Seule certitude, les entraînements sont annulés jusqu'au 5 avril. La période de trêve forcée pourrait même être prolongée. Privés de recettes financières, les clubs peuvent continuer à payer leurs joueurs ou les placer en chômage économique. 

Les clubs libres de décider

L’allocation peut atteindre 70% du salaire brut. Mais un plafond est fixé à 2756,76 brut par mois. Inutile de préciser que cela constituerait une différence (très) importante pour une grande partie des footballeurs professionnels du pays. Certains d’entre eux gagnent entre 1 et 3 millions d’euros brut par an, précise la RTBF.

Les clubs sont libres de décider par eux-mêmes et n’ont pas besoin de l’accord de la Pro League.