Plein écran
© Photo News

Les supporters de l’Antwerp privés de déplacement, le club “tombe des nues”

mise à jour“Nous tombons complètement des nues”, a déclaré Sven Jaecques, conseiller sportif de l’Antwerp, à l’agence Belga mardi. Le Great Old a appris mardi après-midi que ses supporters n’étaient pas autorisés à assister au match aller des barrages de l’Europa League prévu jeudi (20h30) contre l’AZ dans le stade du FC Twente.

“Nous cherchons actuellement une solution. Nous n’avons pas du tout été impliqués dans cette décision, la surprise est vraiment totale pour nous. Nous allons maintenant contacter l’UEFA pour voir les possibilités qui s’offrent à nous. Nous espérons naturellement pouvoir revenir sur cette décision mais je ne connais pas le règlement UEFA par cœur. Il va falloir étudier ça”.

Mardi, le bourgmestre d’Enschede Onno van Veldhuizen, en concertation avec la police, le ministère public ainsi que des représentants de l’AZ Alkmaar, du FC Twente et de la fédération néerlandaise de football (KNVB), a annoncé que le match se jouera sans supporters anversois. Ils on estimé que “le maintien de l’ordre public et la sécurité dans la ville ne pouvaient pas être garantis autour du stade”.

En novembre 2015, le Sporting d’Anderlecht et La Gantoise ont également dû voyager sans fans sur la scène continentale. A la suite des attentats terroristes à Paris, le RSCA n’avait pas eu de soutien des tribunes pour son déplacement à l’AS Monaco, en phase de poules de l’Europa League, à l’instar des Gantois contre l’Olympique Lyonnais, en phase de groupes de la Ligue des champions. Cela n’avait pas empêché Bruxellois et Gantois de respectivement s’imposer 0-2 et 1-2.

Ce match aller entre l’AZ et l’Antwerp se déroule à Enschede, à Twente, car le stade d’Alkmaar est interdit d’accès depuis une dizaine de jours lorsqu’une partie du toit s’était effondrée sous les rafales de vent.

  1. Lokeren nie toutes les rumeurs: “La faillite n'est pas à l'ordre du jour”

    Lokeren nie toutes les rumeurs: “La faillite n'est pas à l'ordre du jour”

    Le Sporting Lokeren a tenté d'éteindre toutes les rumeurs dans un communiqué de presse vendredi matin. Le club lanterne rouge de la division 1B de football a nié qu'elle allait déposer son bilan et a annoncé qu'elle "donnerait toutes les chances aux pistes existantes qui peuvent sauvegarder l'avenir de Lokeren". Depuis plusieurs semaines, la situation financière de Lokeren est délicate. Fin janvier, une prise de contrôle par le groupe chinois Ke Hua Sports semblait être en bonne voie, mais pour l'instant, aucun accord n'a été trouvé.
  2. Des regrets, mais aussi de l’espoir pour le Club de Bruges

    Des regrets, mais aussi de l’espoir pour le Club de Bruges

    Nouvelle prestation honorable du Club de Bruges en Coupe d’Europe. Après le Real Madrid et le PSG, c’est Manchester United qui a fait connaissance avec les Blauw en Zwart ce jeudi. Très bien rentré dans sa rencontre, le leader du championnat de Belgique clôture pourtant ce seizième de finale aller avec une pointe d’amertume, car le Club a mené et eu les clés de la rencontre en mains, avant l’égalisation anglaise. Mais la qualification reste abordable pour Bruges. Il faudra réaliser l’exploit à Old Trafford dans une semaine et, sur ce qu’ils ont montré dans cette manche aller, les Brugeois en sont tout à fait capables...