Plein écran
Illustration. © Photo News

Les supporters de l'Antwerp privés de déplacement, le club “tombe des nues”

"Nous tombons complètement des nues", a déclaré Sven Jaecques, conseiller sportif de l'Antwerp, à l'agence BELGA mardi. Le Great Old a appris mardi après-midi que ses supporters n'étaient pas autorisés à assister au match aller des barrages de l'Europa League prévu jeudi (20h30) contre l'AZ dans le stade du FC Twente.

"Nous cherchons actuellement une solution. Nous n'avons pas du tout été impliqués dans cette décision, la surprise est vraiment totale pour nous. Nous allons maintenant contacter l'UEFA pour voir les possibilités qui s'offrent à nous. Nous espérons naturellement pouvoir revenir sur cette décision mais je ne connais pas le règlement UEFA par cœur. Il va falloir étudier ça”.

Mardi, le bourgmestre d'Enschede Onno van Veldhuizen, en concertation avec la police, le ministère public ainsi que des représentants de l'AZ Alkmaar, du FC Twente et de la fédération néerlandaise de football (KNVB), a annoncé que le match se jouera sans supporters anversois. Ils on estimé que "le maintien de l'ordre public et la sécurité dans la ville ne pouvaient pas être garantis autour du stade".

En novembre 2015, le Sporting d'Anderlecht et La Gantoise ont également dû voyager sans fans sur la scène continentale. A la suite des attentats terroristes à Paris, le RSCA n'avait pas eu de soutien des tribunes pour son déplacement à l'AS Monaco, en phase de poules de l'Europa League, à l'instar des Gantois contre l'Olympique Lyonnais, en phase de groupes de la Ligue des champions. Cela n'avait pas empêché Bruxellois et Gantois de respectivement s'imposer 0-2 et 1-2.

Ce match aller entre l'AZ et l'Antwerp se déroule à Enschede, à Twente, car le stade d'Alkmaar est interdit d'accès depuis une dizaine de jours lorsqu'une partie du toit s'était effondrée sous les rafales de vent.

Écran géant

L’Antwerp a décidé d’installer un écran géant au sein de son stade, le Bosuil, jeudi pour que ses supporters puissent assister au match. Six mille supporters seront autorisés à entrer dans le Bosuil. Pour des raisons d’organisation, un prix de cinq euros sera demandé aux supporters.

  1. Mauvaise opération pour l’Inter et Lukaku, service minimum pour Denayer et l’OL

    Mauvaise opération pour l’Inter et Lukaku, service minimum pour Denayer et l’OL

    Soirée mouvementée pour l’Inter de Romelu Lukaku en Ligue des Champions. Reversés dans un groupe particulièrement corsé avec Dortmund et le Barça, l’Inter ne pouvait pas manquer son premier rendez-vous européen de la saison, contre le Slavia Prague, à domicile. Mais, incapables de faire la différence, les Interistes se sont fait surprendre en contre par un certain Peter Olayinka, ancien joueur de Zulte Waregem. Les Nerazzurri ont assuré le minimum en égalisant dans les arrêts de jeu, mais c’est loin de suffire à leur bonheur avant un déplacement périlleux à Barcelone, dans deux semaines. Partage également pour Jason Denayer. Pourtant mené à la pause, l’Olympique Lyonnais est revenu au score dès le retour des vestiaires contre le Zenit Saint-Petersbourg pour arracher la premier point de sa campagne européenne (1-1).
  2. Hans Vanaken serein avant le Gala: “On ne doit pas absolument gagner”

    Hans Vanaken serein avant le Gala: “On ne doit pas absolument gagner”

    Il ne faut pas avoir fait polytechnique pour comprendre que le match d'ouverture du Groupe A de la Ligue des Champions Club Bruges - Galatasaray, de mercredi soir (18h55) au Stade Jan Breydel, est crucial dans le cadre de la lutte pour la troisième place, que devraient se livrer les deux équipes. Un prix de consolation qui pour rappel, permet de figurer dans le tableau des seizièmes de finale de l'Europa League après la trêve hivernale.
  3. “On a déjà atteint notre objectif, mais on reste ambitieux...”

    “On a déjà atteint notre objectif, mais on reste ambitieux...”

    C'est une tradition belge qu'on peut trouver regrettable, mais elle a la vie dure. L'entraîneur du Club Bruges Philippe Clement ne s'en est pas caché à la veille de la première journée du Groupe A de la Ligue des champions de football, il vise la troisième place, qui permet de passer l'hiver et de poursuivre la campagne en Europa League. Il va de soi que dans cette optique, le match de mercredi soir (18h55) au Jan Breydel contre Galatasaray, est dans doute le plus important de la série.
  4. L’improbable retour d’Anthony Vanden Borre à Anderlecht se précise

    L’improbable retour d’Anthony Vanden Borre à Anderlecht se précise

    Anthony Vanden Borre bientôt à nouveau Anderlechtois? L’ancien latéral droit des Mauves a été aperçu, ce lundi, à Neerpede. Selon Het Laatste Nieuws, l’intention de Vincent Kompany est de faire revenir l’ancien Diable Rouge, en passant par la case U21. Vanden Borre s’entraînera d’abord avec l’équipe espoir du Sporting pour reprendre le rythme. Comme c’était d’ailleurs déjà le cas ce matin.