Plein écran
Dennis Praet © Leicester City

Les transferts de Lukaku et Praet, une bonne nouvelle (financière) pour Anderlecht

Après plusieurs semaines de rumeurs et de négociations, Romelu Lukaku a enfin obtenu son billet de sortie à Manchester United et débarque en Italie, à l’Inter Milan. Dennis Praet fait le chemin inverse en quittant la Serie A pour la Premier League et Leicester. Deux transferts qui rapportent plus de deux millions d’euros à Anderlecht, selon nos confrères de la DH. 

Le mercato d’Anderlecht n’est pas encore bouclé Loin de là. Michael Verschueren prévoit encore huit transactions d’ici le 2 septembre, date de clôture du marché des transferts en Belgique. 

Plusieurs joueurs sont annoncés sur le départ comme Trebel, Milic , Lawrence, Saelemaekers, Didillon ou encore Kums qui ne semble pas figurer dans les plans de Vincent Kompany. Une liste non-exhaustive. Dans le sens inverse, du mouvement est aussi attendu. L’effectif est jeune et des renforts, sans doute expérimentés, devraient encore débarquer au Lotto Park dans les semaines à venir. 

Plein écran
© Inter

On ignore s'ils iront gonfler l’enveloppe transferts, mais le Sporting peut compter sur une rentrée de deux millions d’euros (c’est déjà ça) grâce aux transferts de Romelu Lukaku et Dennis Praet. Formé au Sporting entre 14 et 18 ans,  l'ancien joueur de Manchester United a rapporté 1,4 million d’euros. Dennis Praet, transféré à Leicester pour 21 millions d’euros, a lui permis aux Bruxellois d’empocher 750.000 euros. 

  1. Ole Gunnar Solskjaer retrouve Krepin Diatta: “Pas un cadeau celui-là !"

    Ole Gunnar Solskjaer retrouve Krepin Diatta: “Pas un cadeau celui-là !"

    L'entraîneur de ManU Ole Gunnar Solskjaer connaît bien le jeune ailier sénégalais du Club Bruges Krepin Diatta, 21 ans depuis mardi, qu'il risque de retrouver sur sa route, jeudi soir (21 heures) à Old Trafford, en seizièmes de finale retour (1-1 à l'aller) de l'Europa League de football. "Pas un cadeau celui-là! C'est à mes yeux leur meilleur joueur", a-t-il grimacé mercredi à la veille du choc, en conférence de presse.
  2. Sven Kums: “Cette fois on va les mettre, et donc se qualifier..."

    Sven Kums: “Cette fois on va les mettre, et donc se qualifier..."

    Il a toujours en travers de la gorge les occasions galvaudées à l'aller à l'Olimpico, mais n'en reste pas moins très confiant. "Cette fois on va les mettre, et donc se qualifier...", a en effet assuré Sven Kums, mercredi en conférence de presse, à la veille du match retour des seizièmes de finale de l'Europa League de football contre l'AS Rome (1-0 à l'aller), jeudi soir (18h55) à la Ghelmaco Arena. "Mais la condition, c'est bien sûr de ne plus gaspiller. Tout sera possible dans ce cas", a-t-il estimé.
  3. Gnabry et Lewandowski ont encore frappé, le Bayern a un pied en quarts de finale
    Play

    Gnabry et Lewandow­ski ont encore frappé, le Bayern a un pied en quarts de finale

    Éliminé par Liverpool en huitièmes de finale de la Ligue des Champions l’an dernier, le Bayern Munich a passé ses nerfs sur Chelsea, mardi soir, en huitième de finale aller de la C1 2019-2020. Avec le duo Gnabry-Lewandowski à la baguette, les Bavarois ont fait la différence sur la pelouse des Blues. À confirmer au retour, mais la route des quarts semble déjà bien dégagée pour les leader de la Bundesliga...