Dante Vanzeir
Plein écran
Dante Vanzeir © BELGA

Les trois défis majeurs de l’Union après les déconvenues contre les Rangers et Malines

Une défaite 3-0 à Malines, un revers sur le même score à Glasgow: l’Union n’est pas habituée à de telles déconvenues et cela peut forcément laisser des traces. D’autant plus que le calendrier est chargé, entre le championnat et la Coupe d’Europe. Voici trois défis majeurs pour les dirigeants, l’entraîneur et les joueurs bruxellois après cette semaine délicate.

  1. 45 minutes séduisantes puis plus rien: répétition mitigée pour les Diables contre le Pays de Galles
    Ligue des Nations

    45 minutes séduisan­tes puis plus rien: répétition mitigée pour les Diables contre le Pays de Galles

    On était plutôt séduit à la mi-temps. On a vite déchanté. Après le show du duo De Bruyne-Batshuayi en première période et une prestation collective plutôt aboutie, notamment sur le plan offensif, les Diables ont laissé leurs bonnes intentions au vestiaire au repos. La suite? Un but Gallois précoce et un deuxième round complètement bâclé. Sans envie, sans mouvement, sans rythme. Des Diables qui brillent quand KDB s’enflamme, une défense qui encaisse trop facilement et qui ne rassure pas. Au final, rien de neuf sous le soleil pour la dernière à domicile avant le Mondial au Qatar.
  2. “Qui parle mal, se fait...”: John Lundstram en remet une couche sur l’“irrespectueuse Union”

    “Qui parle mal, se fait...”: John Lundstram en remet une couche sur l’“irrespectueuse Union”

    La qualification n’a pas suffi pour passer à autre chose. À l’issue du convaincant succès des Rangers face à l’Union, John Lundstram en a remis une couche après avoir déjà partagé en amont du match ce qu’il pensait de l’attitude “irrespectueuse de l’Union”. Depuis le vestiaire écossais, il a livré un message clair à ses adversaires. “Chat sh*t get banged, que l’on pourrait traduire par “qui parle, se fait b***.