Plein écran
© belga

Licences: le RWDM en danger, ça devrait aller pour Tubize

On connaissait depuis mercredi les dates de comparution de trois des cinq clubs de D2 en appel du refus de licence de la commission devant la "Cour d'Arbitrage Belge pour le Sport" (CBAS). Le RWDM Brussels et l'AFC Tubize figurent à présent également au calendrier publié sur le site www.bas-cbas.be. La séance consacrée au recours de l'Antwerp, initialement prévue le mardi 22 avril, a par ailleurs été postposée au jeudi 24.

Le RWDM Brussels de Johan Vermeersch, toujours "en pourparlers avec des investisseurs potentiels disposés à combler son déficit financier" devra venir plaider sa cause le mardi 29 avril. Il aura bien du mal à convaincre la cour si les partenaires en vue ne se sont pas concrètement engagés à ses côtés d'ici là. Les retards de paiement des joueurs sont de plusieurs mois.

Tubize présentera son dossier le 24 avril et ne prévoit "aucune difficulté quant à l'octroi de la licence", selon son président Raymond Langendries.

Pour l'Antwerp rien ne change, hormis la date de comparution désormais fixée au 24 avril et non plus au 22. Le matricule 1 va devoir prouver qu'il sera en mesurer d'assurer les frais de fonctionnement du club en D2 malgré l'obligation de rembourser sans délai 5 millions d'euros à son ancien président Eddy Wauters.

On savait déjà que Saint-Trond et Hoogstraten sont invités à la séance du mercredi 23 avril.

Enfin les dates des appels des clubs de D3 Verviers, La Louvière, Berchem et l'Union Saint-Gilloise ne sont toujours pas fixées.

  1. Michel Preud’homme se méfie de Guimaraes
    Europa League

    Michel Preud’homme se méfie de Guimaraes

    Michel Preud'homme ne sous-estime pas le Vitoria SC, loin de là. "C'est une équipe complète, capable de s'organiser mais aussi de rapidement se projeter vers l'avant grâce à des joueurs techniques et des latéraux offensifs", a déclaré le coach liégeois mercredi en conférence de presse. Jeudi à Sclessin (18h55), les Rouches lanceront leur campagne européenne contre le club portugais dans ce premier match du groupe F de l'Europa League.
  1. Mauvaise opération pour l’Inter et Lukaku, service minimum pour Denayer et l’OL

    Mauvaise opération pour l’Inter et Lukaku, service minimum pour Denayer et l’OL

    Soirée mouvementée pour l’Inter de Romelu Lukaku en Ligue des Champions. Reversés dans un groupe particulièrement corsé avec Dortmund et le Barça, l’Inter ne pouvait pas manquer son premier rendez-vous européen de la saison, contre le Slavia Prague, à domicile. Mais, incapables de faire la différence, les Interistes se sont fait surprendre en contre par un certain Peter Olayinka, ancien joueur de Zulte Waregem. Les Nerazzurri ont assuré le minimum en égalisant dans les arrêts de jeu, mais c’est loin de suffire à leur bonheur avant un déplacement périlleux à Barcelone, dans deux semaines. Partage également pour Jason Denayer. Pourtant mené à la pause, l’Olympique Lyonnais est revenu au score dès le retour des vestiaires contre le Zenit Saint-Petersbourg pour arracher la premier point de sa campagne européenne (1-1).
  2. Hans Vanaken serein avant le Gala: “On ne doit pas absolument gagner”

    Hans Vanaken serein avant le Gala: “On ne doit pas absolument gagner”

    Il ne faut pas avoir fait polytechnique pour comprendre que le match d'ouverture du Groupe A de la Ligue des Champions Club Bruges - Galatasaray, de mercredi soir (18h55) au Stade Jan Breydel, est crucial dans le cadre de la lutte pour la troisième place, que devraient se livrer les deux équipes. Un prix de consolation qui pour rappel, permet de figurer dans le tableau des seizièmes de finale de l'Europa League après la trêve hivernale.
  3. “On a déjà atteint notre objectif, mais on reste ambitieux...”

    “On a déjà atteint notre objectif, mais on reste ambitieux...”

    C'est une tradition belge qu'on peut trouver regrettable, mais elle a la vie dure. L'entraîneur du Club Bruges Philippe Clement ne s'en est pas caché à la veille de la première journée du Groupe A de la Ligue des champions de football, il vise la troisième place, qui permet de passer l'hiver et de poursuivre la campagne en Europa League. Il va de soi que dans cette optique, le match de mercredi soir (18h55) au Jan Breydel contre Galatasaray, est dans doute le plus important de la série.