Plein écran
© BELGA

Malines et Waasland-Beveren joueront en D1A la saison prochaine, Lokeren va contre-attaquer

FootgateL’Union belge a confirmé mercredi que le FC Malines évoluera bien en D1A (Jupiler Pro League) la saison prochaine, conformément à la décision de la Cour belge d’arbitrage pour le sport (CBAS). Waasland-Beveren evoluera lui aussi en D1A. Lokeren et le Beerschot évolueront eux en D1B (Proximus League), Tubize en division 1 amateur.

Le 1er juin, la chambre d’appel de la commission des litiges de l’Union belge de football (URBSFA) avait acquitté Waasland-Beveren tandis que Malines avait été privé de son titre en D1B et de sa promotion en D1A, et avait aussi été privé de Coupe de Belgique et de Coupe d’Europe, le club étant qualifié pour l’Europa League grâce à sa victoire en Coupe de Belgique. La place de Malines en D1A avait été attribuée au Beerschot, vice-champion de D1B.

Malines, Lokeren (qui lorgnait la place du Beerschot) et Tubize (qui réclamait la relégation de Malines en D1 amateurs et son maintien en D1B) avaient interjeté appel devant la CBAS. 

Malines commencera à Zulte Waregem

La ProLeague a confirmé aussi la présence de Malines dans son calendrier tel que présenté le 1er juillet dernier. “De la décision prononcée, il résulte que la composition des séries 1A et 1B pour la saison 2019-2020 ne sera pas modifiée et qu’aucune modification ne sera apportée en conséquence aux calendriers que la Pro League a rendus publics ce 1er juillet”.

Ainsi Malines ouvrira sa saison en Jupiler Pro League contre Zulte Waregem le 27 juillet après avoir joué une semaine plus tôt la SuperCoupe de Belgique contre Genk, le champion. Waasland-Beveren jouera lui à domicile contre le Club de Bruges en ouverture de sa saison.

Lokeren va contre-attaquer 

La saga ne semble pas encore pour autant terminée. Selon Het Nieuwsblad, Lokeren compte mettre l’Union belge en demeure. Le club veut aussi avoir le droit de disputer le championnat de D1A la saison prochaine ou à défaut, percevoir des dommages et intérêts. Un recours auprès de l’UEFA est aussi envisagé. “Des fraudes massives ne sont pas sanctionnées et la fédération est responsable de cela”, avance Walter Van Steenbrugge, avocat du club waeslandien.

Lokeren n’exclut pas non plus de demander des dommages et intérêts. “D’un point de vue sportif, nous devons accepter que nous ne faisons plus partie de l’élite. Une procédure au tribunal civil est une option, mais cela prendrait du temps et ne nous aidera pas en 1A. Une réclamation pour dommages et intérêts est une possibilité. Notre président est très fâché et il a déjà fait allusion à cette option. Le premier argument de la CBAS serait que la plainte a été déposée trop tard. Si c’est le cas, le règlement fédéral est obsolète. IL devient alors facile de tricher et de s’en tirer. Nous allons nous pencher dans les jours qui viennent sur la possibilité de demander des dommages et intérêts. Il faut aussi attendre de voir ce que les autres clubs vont faire. Je crains que le dernier mot juridique n’ait pas encore été prononcé”, dit Guy Van den Broeck.

“Nous sommes surpris que Malines puisse jouer en D1A. C’est rare que la CBAS aille à l’encontre du procureur fédéral”, poursuit-il.

  1. Euro U19: la Belgique rejoint le tour élites après sa courte victoire sur la Grèce

    Euro U19: la Belgique rejoint le tour élites après sa courte victoire sur la Grèce

    L'équipe nationale des moins de 19 ans (U19) s'est qualifiée pour le 2e tour des qualifications de l'Euro 2020 de football, le tour élites. Les joueurs de Jacky Mathijssen ont terminé premiers du groupe 4 à l'issue du tour initial des qualifications grâce à leur victoire dans leur 3e match, 1-0, aux dépens de la Grèce, mardi à Maasmechelen. Le but a été inscrit en tout fin de match par le joueur de Genk Arne Cuypers (90e+3).
  2. "La Belgique est notre cauchemar"
    Diables Rouges

    "La Belgique est notre cauchemar"

    L'Israélien Ran Ben Shimon, sélectionneur de l'équipe nationale chypriote, espère terminer sa campagne qualificative pour l'Euro 2020 de la meilleure des manières mardi soir (20h45) contre la Belgique. Mais la tâche s'annonce compliquée pour Chypre, qui joue contre les Diables Rouges pour la troisième campagne qualificative de suite. "La Belgique, c'est vraiment notre cauchemar", a-t-il rigolé en conférence de presse. "Lors du prochain tirage, il va falloir éloigner la boule belge."