Marc Van Ranst l’admet: le championnat n’a quasiment aucune chance d’aller à son terme.
Plein écran
Marc Van Ranst l’admet: le championnat n’a quasiment aucune chance d’aller à son terme. © BELGA

Marc Van Ranst enterre presque la saison du football belge: “Peut-être une finale de Coupe à huis clos...”

Pour Marc Van Ranst, la saison du football belge est quasiment condamnée. Le virologue confirme que les événements de masses, comme les matchs de football avec spectateurs, risquent de ne pas être permis avant quelques mois dans notre pays. 

“Il sera très difficile de ‘sauver’ le championnat”, confirme-t-il dans un entretien accordé à VTM Nieuws. Même si l’épidémiologiste se montre très prudent sur le sujet: “Beaucoup de choses vont se passer dans les prochaines semaines et il est encore trop tôt pour répondre précisément à cette question.” 

Mais il ajoute: “J’espère que le championnat pourra reprendre, mais je crains que ça ne soit pas le cas. Une fois que la situation s’améliorera et que l’épidémie ralentira, ça signifiera que les mesures ont eu un impact, mais ce n’est pas pour autant qu’on va pouvoir tout arrêter. Et nous serons très vigilants sur les événements de masses.” 

Le virologue refuse en revanche de tirer encore une croix définitive sur la saison du football belge. “Il y a plusieurs possibilités. Peut-être qu’une finale de Coupe de Belgique à huis clos sera possible, mais vraiment sauver la compétition... Ce sera très difficile.” 

L’idée d’annuler des playoffs a d’ailleurs déjà fait son chemin dans les esprits des têtes pensantes du football belge. Et les membres de la Pro League se réunissent d’ailleurs ce mercredi, en visioconférence, pour aborder le sujet. 

  1. Dans une lettre ouverte, les clubs pros demandent une décision rapide à la Pro League

    Dans une lettre ouverte, les clubs pros demandent une décision rapide à la Pro League

    Une majeure partie des clubs professionnels belges ont demandé à la Pro League de prendre une décision rapide concernant la suite de la compétition de football. Ils l'ont fait dans une lettre ouverte adressée au président, au CEO et Conseil d'Administration de la Pro League envoyée par David Meekers, le président Saint-Trond et "soutenue par presque trois quarts des membres de la Pro League".