Fin de l’aventure belge pour Adrien Trebel?
Plein écran
Fin de l’aventure belge pour Adrien Trebel? © BELGA

Mercato: ça se précise pour Adrien Trebel et Dennis Appiah

Mise à jourPlus du tout en odeur de sainteté au Sporting d’Anderlecht, le médian français devrait bel et bien quitter le navire bruxellois cet été. 

Retour aux sources pour Adrien Trebel? Alors qu’Anderlecht souhaite le voir partir cet été, c’est le FC Nantes qui semble tenir la corde pour recruter le médian français. Selon l’Equipe, Adrien Trebel se serait déjà mis d’accord avec son ancien club, mais Nantes et Anderlecht n’ont pas encore trouvé de terrain d’entente. Les Canaris souhaitent un prêt avec option d’achat, alors qu’Anderlecht préférerait vendre directement son joueur. 

Quoi qu'il en soit, ça sent donc la fin de l’aventure belge pour Adrien Trebel qui était arrivé en Belgique, en provenance de Nantes, en juillet 2014. Après deux saisons et demie à Sclessin, il avait opté pour Anderlecht où son passage aura été perturbé par les blessures. 

Mais il n’est pas le seul Anderlechtois suivi par Nantes. Pour Het Laatste Nieuws, Dennis Appiah pourrait suivre le même chemin. Pourtant titulaire régulier à Anderlecht, le latéral droit français est lui aussi sur la liste des Anderlechtois qui peuvent se trouver une nouvelle terre d’accueil et le FC Nantes semble prêt à l’accueillir. 

  1. Vincent Kompany dit “non” à Guardiola et prend le pouvoir à Anderlecht: “Make RSCA great again”

    Vincent Kompany dit “non” à Guardiola et prend le pouvoir à Anderlecht: “Make RSCA great again”

    Anderlecht fait sa (énième) révolution. Marc Coucke fait un pas de côté et laisse le poste de président du Sporting à Wouter Vandenhaute, l’ambitieux patron de Flanders Classics qui était arrivé il y a quelques mois dans le rôle de conseiller auprès du CEO Karel Van Eetvelt. Kompany et Vandenhaute vont investir de l’argent dans le club et devraient devenir actionnaires. Coucke restera l’actionnaire principal via sa société “holding” Alychlo. Dans son plan à long terme, intitulé “RSCA 2020 - 2025", Anderlecht veut “renouer avec son glorieux passé”. Comment la presse analyse-t-elle ce nouveau chamboulement au top du club?