Photo News
Plein écran
© Photo News

Michel-Ange Balikwisha sort du silence: “Le Standard a essayé de me forcer la main”

Au coeur d’un imbroglio sportivo-juridique, Michel-Ange Balikwisha est sorti du silence. Vilipendé par les fans liégeois, accusé de ne penser qu’à l’argent, il répond aux attaques et défend son choix d’opter pour l’Antwerp au détriment du Club de Bruges, avec qui le Standard avait un accord.

  1. Bruges brise l’invincibilité de Charleroi et prend les commandes du championnat

    Bruges brise l’invincibilité de Charleroi et prend les commandes du champion­nat

    Quatre jours après l’excellent partage contre le PSG en Ligue des Champions, le Club de Bruges s’offre la tête du championnat. Pourtant secoués par un excellent Sporting de Charleroi, les Blauw en Zwart ont pu compter sur un tout grand Simon Mignolet et sur un Charles De Ketelaere décisif pour faire la différence. Bruges reprend la tête du championnat, Charleroi concède sa première défaite de la saison.
  1. Vers les grands débuts de la MMN: Bruges peut s’attendre à du (très) lourd pour la réception du PSG

    Vers les grands débuts de la MMN: Bruges peut s’attendre à du (très) lourd pour la réception du PSG

    Cinq sur cinq pour le PSG: impeccable leader, le club de la capitale a poursuivi samedi après-midi son carton plein en tête avec une cinquième victoire en autant de journées, préparant au mieux son entrée en phase de poules de C1 programmée mercredi à Bruges. Un match de gala pour les Blauw en Zwart qui devrait être marqué par la joyeuse entrée du trio Mbappé-Messi-Neymar.
  2. Mbaye Leye avant le Clasico: “Amener notre 12e homme à mettre le feu comme avant”

    Mbaye Leye avant le Clasico: “Amener notre 12e homme à mettre le feu comme avant”

    La Jupiler Pro League va sans doute gagner en engouement ce week-end. Et pas que suite au brillant partage 1-1 du Club Bruges contre le PSG mercredi soir lors de la journée inaugurale de la Ligue des Champions. Avec Standard – Anderlecht, dimanche à 18h30, arrive en effet le premier Clasico du championnat. Un rendez-vous à part dans le calendrier, avec un match qui sent traditionnellement le soufre entre les deux rivaux ancestraux, avides de renouer avec la gloire du passé. D’autant que le public sera à nouveau autorisé à garnir copieusement les travées du stade de Sclessin. Aux points perdus – 8 jusqu’à présent - les deux clubs emblématiques figurent d’ailleurs à égalité parfaite, ce qui ajoute encore du piment à l’exaltation de la rencontre. Préface avec les deux ambitieux entraîneurs, Mbaye Leye et Vincent Kompany.