Plein écran
© Photo News

Michel Preud’homme, stop ou encore comme T1 au Standard?

Deux ans après avoir remplacé Ricardo Sa Pinto, le coach des Rouches pourrait arrêter en tant que T1. S’il devait stopper, il resterait toutefois à Sclessin comme conseiller sportif. Le coach liégeois communiquera sa décision à Bruno Venanzi avant le 1er juin, selon Het Laatste Nieuws

L’avenir de MPH en bord de Meuse est incertain. Résultats en dents de scie, problèmes extra-sportifs au sein du club, le couac de la licence: tous ces éléments auraient fait réfléchir Preud’homme sur la suite qu’il entend donner à sa carrière. Alors, stop ou encore? Il prendra sa décision avant le 1er juin, pour (éventuellement) permettre à la direction de se trouver un nouvel entraîneur d’ici la reprise des entraînements prévu le 12 juin.

Entre-temps, le nom de Felice Mazzu circule dans les travées de Sclessin. Libre depuis son départ de Genk, il ne serait pas opposé à une aventure à Liège. Toutefois, il a affirmé à la RTBF qu’il n’y a “actuellement aucun contact avec le Standard”.

Et puis, il y a eu l’appel du pied de Marc Wilmots aussi. “Si je reviens en Belgique, ce sera au Standard”, a lancé l’ex-sélectionneur national. Les prochains jours et les prochaines semaines risquent d’être animés en bord de Meuse...

Felice Mazzu
Plein écran
Felice Mazzu © Photo News