Plein écran
© Photo News

Mogi Bayat, sauveur du mercato d’Anderlecht?

Spectateur attentif du “Topper” entre Bruges et Anderlecht, Mogi Bayat a pris place dans la tribune d'honneur du Lotto Park, dimanche dernier. Invité par le comité d’administration, l'agent de joueurs pourrait aider le Sporting à dégraisser son noyau lors du mercato hivernal, selon Het Laatste Nieuws. 

Plutôt timide sur le marché des transferts, malgré le début de saison manqué, Anderlecht devrait logiquement s'activer lors des derniers jours et dernières heures du mercato. Mais avant de se pencher sur la liste “achats”, le club bruxellois doit dégraisser et faire entrer de l’argent dans les caisses. 

Une mission qui paraît ardue. À l’exception de Chipciu (Cluj) et Kums (La Gantoise), aucun transfert définitif sortant n’a été conclu. Et le temps presse, il reste dix jours au Sporting pour boucler les dossiers en attente. Pour y parvenir, le club bruxellois va-t-il sollicité les services de Mogi Bayat? C’est lui qui avait notamment bouclé les départs de Teodorczyk, Appiah, Kara, Morioka, entre autres. 

Plein écran
© Photo News

Après le scandale du Footgate, le conseil d’administration avait décidé de ne plus traiter avec Mogi Bayat, mais l'ancien manager du Sporting de Charleroi est toujours autorisé à mener ses activités d'agent. 

L’année dernière, il a réalisé un bénéfice record de 4,7 millions d’euros avec sa société, Creative & Management Group, rapporte Het Laaste Nieuws.