Moment d’émotion au Soulier d’Or: Van Damme en larmes après une surprise de Casillas

Une belle surprise pour Miguel Van Damme, qui lutte depuis plusieurs mois contre une leucémie. Thibaut Courtois et surtout son idole, la légende espagnole Iker Casillas, lui ont adressé quelques mots lors d’un clip émouvant diffusé pendant la cérémonie du Soulier d’Or. Le gardien du Cercle de Bruges n’a pu retenir ses larmes.

  1. La passe de deux pour Vanaken: “Je rejoins un club très select”
    Soulier d'Or

    La passe de deux pour Vanaken: “Je rejoins un club très select”

    La 66e édition du Soulier d'Or s'est avéré être un coude à coude entre Hans Vanaken et Dieumerci Mbokani, le premier repartant avec le trophée pour la seconde fois, avec un avance de seulement 19 points. "J'ai eu le sentiment pendant un certain temps que c'était un peu plus serré que l'an passé, et ce fut le cas. 19 points d'avance, ce n'est pas grand chose", a commenté le Limbourgeois Hans Vanaken. Celui-ci s'est imposé de justesse avec 322 points devant Dieumerci Mbokani (303).
  1. Un succès étriqué mais mérité, le Standard nouveau dauphin de Charleroi

    Un succès étriqué mais mérité, le Standard nouveau dauphin de Charleroi

    Le Standard a oublié de tuer le match, dimanche après-midi, contre Courtrai, mais ça n’a pas porté à conséquence. Devant (une partie de) leur public, pour la première fois de la saison, les Liégeois pensaient avoir fait la différence en inscrivant deux buts en cinq minutes, mais Pelé Mboyo a relancé le KVK et l’intérêt du match. Insuffisant toutefois: les hommes de Philippe Montanier reprennent leur marche en avant après leur défaite surprise à OHL le week-end dernier, et s’installent à la deuxième place du classement de la Pro League, à cinq unités de Charleroi.
  2. Hans Vanaken remporte son deuxième Soulier d’Or
    Soulier d'Or

    Hans Vanaken remporte son deuxième Soulier d’Or

    Hans Vanaken est devenu le quatrième joueur de l’histoire à recevoir le Soulier d’Or deux années de suite, mercredi, à l’occasion du 66e gala, organisé à Puurs. Dieumerci Mbokani (Antwerp) a pris la deuxième place. Ruslan Malinovskyi, qui a été champion avec Genk, a complété le podium. L’Ukrainien était en tête à l’issue du premier tour de votes. Mais, parti à l’Atalanta durant l’été, il n’a pu prendre de point lors du second tour. Tout le contraire de Vanaken, auteur d’un début de saison exceptionnel.