Plein écran
© Photo News

Nacer Chadli: “Ce n’est pas la crise à Anderlecht”

Incertain en raison d’une blessure au mollet, Kemar Roofe ne devrait pas débuter dimanche soir contre le Club de Bruges (à suivre en direct à 18h sur 7sur7). Kiese Thelin parti, la seule alternative possible est… Nacer Chadli, qui a déjà évolué dans le rôle de “faux 9" à Bruges au match aller.

“Ce jour-là, j’avais à peine touché la ballon”, se souvient l’international belge, qui avait pourtant trouvé le chemin des filets en début de match à la suite d’une mésentente dans la défense brugeoise.

“Bruges est la meilleure équipe en Belgique. Même si ça n’avait pas bien fonctionné, si c’était à refaire, je le referais. Le collectif passe toujours avant”, prolonge-t-il dans Het Laatste Nieuws, estimant par ailleurs que “ce n’est pas la crise à Anderlecht” et qu’il faut continuer sur la lancée de la fin d’année 2019.

“Un retour à Monaco n’est pas exclu”

Prêté par l’AS Monaco pour une saison (sans option d’achat), le Liégeois ne sait pas encore de quoi son avenir sera fait. Anderlecht s’est déjà renseigné pour évoquer les modalités d’un transfert définitif mais Chadli décidera en fin de saison. “Je verrai comment je me sens et les offres qui se présentent. Un retour à Monaco n’est pas exclu. J’ai encore un contrat là-bas (ndlr. jusqu’en juin 2021) et beaucoup de choses ont changé au sein du club”, commente l’ex-médian de Tottenham, qui serait également courtisé par des clubs au Moyen Orient et aux Etats-Unis.

Quant aux Diables Rouges, Nacer Chadli pourrait-il prendre sa retraite internationale après l’Euro? “J’ai mon idée là-dessus mais il est trop tôt pour en parler“, s’est-il contenté de dire…

Plein écran
© Photo News
Plein écran
© Photo News
  1. Gnabry et Lewandowski ont encore frappé, le Bayern a un pied en quarts de finale
    Play

    Gnabry et Lewandow­ski ont encore frappé, le Bayern a un pied en quarts de finale

    Éliminé par Liverpool en huitièmes de finale de la Ligue des Champions l’an dernier, le Bayern Munich a passé ses nerfs sur Chelsea, mardi soir, en huitième de finale aller de la C1 2019-2020. Avec le duo Gnabry-Lewandowski à la baguette, les Bavarois ont fait la différence sur la pelouse des Blues. À confirmer au retour, mais la route des quarts semble déjà bien dégagée pour les leader de la Bundesliga...