Nasri: “Le projet que Vincent Kompany m’a proposé est intéressant”

Nouvelle grande journée pour l’ère Coucke à Anderlecht. Quinze jours après la présentation officielle de Vincent Kompany, c’est Samir Nasri qui a répondu aux questions des nombreux journalistes présents au stade Constant Vanden Stock. “Je suis très heureux d’être ici et de relever le challenge proposé par Vincent Kompany. Je veux ramener le titre à Anderlecht après une saison délicate et retrouver la Ligue des Champions”, a notamment confié l’ancien international français. 

Plein écran
© Photo News

Samir Nasri ne l’a pas caché, sa relation avec Kompany, qu’il a côtoyé à Manchester City, a été déterminante dans son choix. “Ma présence ici est la preuve que notre relation est très bonne. On parle la même langue et quand tu arrives dans un club, c’est important. A City, Vincent était là depuis quelques années. Il m’a aidé à bien m’intégrer. La conversation avec lui n’a pas duré longtemps. J’avais envie de rester en Europe. 

“Kompany sait où il veut aller”

“C’était un projet intéressant et différent pour moi. Mon fils est en bas âge et c’était mieux de rester en Europe plutôt que chercher un contrat lucratif ailleurs. L’argent n’est pas ma motiviation, mais bien le projet sportif, travailler avec un ami à moi et être impliqué dans le projet.”

Plein écran
© Photo News


Nasri retrouvera Kompany dans un rôle différent puisqu’il sera désormais son entraîneur. “Déjà comme capitaine, il avait ce charisme”, a expliqué Nasri. “Il a du charisme, il sait où il veut aller. Et puis, c’est quelqu’un d’honnête. Il ne passe pas par quatre chemins, quand il doit te dire un truc, il le dit. J’ai toujours eu du respect pour lui, et ça, ça ne changera pas. C’est bien d’avoir quelqu’un de jeune, qui comprend les joueurs, les situations...”

“Retrouver l’Europe”

Quant aux ambitions sportives, le Français a les idées claires. “L’objectif, c’est être champion. Anderlecht manquera l’Europe pour la première fois depuis 56 ans. Il faudra retrouver l’Europe. J’ai suivi un peu le championnat belge, pour moi le plus important, c’est d’être prêt pour les playoffs. Bruges et Genk sont très forts, le Standard s’est bien renforcé. Le championnat sera intéressant.”

Revivez la conférence de presse

Plein écran
© Photo News
  1. L'Antwerp “impatient” de connaître la date de son entrée en Europa League

    L'Antwerp “impatient” de connaître la date de son entrée en Europa League

    L'Union européenne de football (UEFA) n'a pas entièrement clarifié la situation, loin s'en faut, en validant mardi le ticket du FC Malines pour la phase de poules de l'édition 2019-2020 de l'Europa League. Rien ne sera en effet définitivement acté tant que la Cour belge d'arbitrage pour le sport (CBAS) n'aura pas rendu son verdict final et complet, concernant l'affaire de match arrangé qui avait dans un premier temps renvoyé Malines en D1B, et privé le lauréat de la Coupe de Belgique, de Coupe d'Europe.