Plein écran
© BELGA

Olivier Renard quitte le Standard

Le Standard et Olivier Renard se séparent, a annoncé le club liégeois lundi soir. 

L'ancien gardien de but, passé par Sclessin entre 2005 et 2008 (53 matches), avait rejoint le club en février 2016 comme directeur sportif, remplaçant alors Axel Lawarée. Il occupait le poste de directeur du recrutement depuis l'été dernier. 

"Le Standard de Liège et son directeur du recrutement Olivier Renard ont décidé de commun accord de mettre un terme à leur collaboration", écrit le Standard sur son site internet. "Le Standard de Liège tient à remercier Olivier Renard pour sa contribution et lui souhaite le meilleur pour la suite de sa carrière professionnelle". 

Olivier Renard, 39 ans, avait mis un terme à sa carrière de joueur en 2013, lui qui avait défendu les filets de Charleroi, l'Udinese, Modène, Naples, du Standard et du FC Malines. Il est alors devenu directeur sportif adjoint puis directeur sportif du FC Malines, qu'il a quitté pour occuper le même poste en 2016.

Le Standard a terminé 3e du championnat de Belgique 2018-2019 derrière Genk et le FC Bruges.

Plein écran
Bruno Venanzi et Olivier Renard. © BELGA
  1. Ostende inflige à Malines sa première défaite

    Ostende inflige à Malines sa première défaite

    Ostende a mis fin à une série de deux défaites, ce samedi, lors de la 5e journée du championnat au détriment du FC Malines (2-1). Fashion Sakala (66e, 1-0) et Kevin Vandendriessche (78e, 2-1) ont signé le succès des Kustboys. Malgré le but de William Togui (70e, 1-1), les Malinois ont concédé leur première défaite de la saison. Retardé, le duel entre Saint-Trond et Zulte-Waregem s'est terminé par un 0-0 sans relief. Au classement, Malines (10 points), Ostende (9) et Waregem (7) restent respectivement 2e, 6e et 10e. Saint-Trond (4) est 12e.
  2. Un revers de plus et la blessure du patron : la soirée cauchemar du Sporting d’Anderlecht
    Play

    Un revers de plus et la blessure du patron : la soirée cauchemar du Sporting d’Anderlecht

    Deux points sur quinze, le bilan n’est pas mauvais, il est catastrophique. A Genk, et après la clarification des rôles en semaine, Anderlecht espérait relever la tête après un début de saison bien terne, les champions en titre ont, au contraire, enfoncé un peu plus encore la bête blessée (1-0). Pourtant plutôt moyens, les hommes de Felice Mazzu ont appuyé sur les faiblesses du Sporting en début de seconde période grâce à un but de l’inévitable Samatta. Et comme si ça ne suffisait pas, Anderlecht a aussi perdu son capitaine, Vincent Kompany, sorti sur blessure à 15 minutes du terme. Le Sporting boit le calice jusqu’à la lieet abordera le premier Clasico de la saison, dimanche prochain, en bien fâcheuse posture!
  3. Barrages Europa League: La Gantoise sauvée par un doublé de Depoitre, partage pour l'Antwerp
    Mise à jour

    Barrages Europa League: La Gantoise sauvée par un doublé de Depoitre, partage pour l'Antwerp

    Sans le soutien de ses supporters, l’Antwerp a longtemps mené à la marque face à l’AZ Alkmaar grâce à un but de Dylan Batubinsika (38e, 0-1) lors du match aller des barrages de l’Europa League jeudi à Enschede. A dix suite à l’exclusion d’Aurelio Buta (73e), les Anversois n’ont pu éviter l’égalisation de Myron Boadu (82e, 1-1). À Gand, Rijeka a ouvert la marque par Tibor Halilovic (40e) et La Gantoise l’a remporté 2-1 grâce à un doublé de Laurent Depoitre (57e, 71e). Les matches retour auront lieu jeudi prochain.