Ostende inflige à Malines sa première défaite

Ostende a mis fin à une série de deux défaites, ce samedi, lors de la 5e journée du championnat au détriment du FC Malines (2-1). Fashion Sakala (66e, 1-0) et Kevin Vandendriessche (78e, 2-1) ont signé le succès des Kustboys. Malgré le but de William Togui (70e, 1-1), les Malinois ont concédé leur première défaite de la saison. Retardé, le duel entre Saint-Trond et Zulte-Waregem s'est terminé par un 0-0 sans relief. Au classement, Malines (10 points), Ostende (9) et Waregem (7) restent respectivement 2e, 6e et 10e. Saint-Trond (4) est 12e.

Plein écran
© BELGA

Ostende et Malines ont offert un spectacle intense en première période. On ne jouait pas depuis une minute que Sakala s'est montré dangereux (1e). Le Zambien était bien rentré dans le match et il a obligé Yannick Thoelen à sortir un ballon du plat du pied (8e). Malines a pris à son compte la seconde partie de la mi-temps. Nikola Storm bougeait beaucoup mais ne cadrait pas ses tirs. Et Igor De Camargo a vu sa reprise contrée par Ari Skulason (37e).

Deuxième mi-temps

Il ne manquait que les buts. Ils sont tombés après le repos. Ostende a pris les devants par Sakala, qui a placé le ballon dans l'angle opposé (66e, 1-0). La réponse de Malines a été prompte: sur un centre d'Onur Kaya, Togui a égalisé (70e, 1-1). Pour continuer à exercer la pression sur la défense ostendaise, le coach malinois a lancé Dante Vanzeir à la place d'Alec Van Hoorenbeeck (72e). Mais la montée au jeu de Jelle Bataille (60e) s'est révélée plus efficace puisque le milieu ostendais a offert à Vandrendriessche le ballon de la victoire (78e, 2-1).

Saint-Trond - Zulte-Waregem retardé

Prévu à 20h, Saint-Trond-Zulte-Waregem a débuté à 20h30 parce que le car des visiteurs a été victime d'une crevaison. Le début de la rencontre a été pauvre en événements. Les Canaris ont tenté à quelques reprises de porter le danger dans le rectangle adverses mais leurs longs ballons n'ont pas menacé Sammy Bossut. Dans l'autre camp, Luka Zarandia a été remuant mais Daniel Schmidt n'a pas vraiment dû intervenir. En seconde période, Nelson Balongo a tiré au but après avoir pivoté (48e). De l'autre côté, le gardien japonais des Canaris a dû s'y reprendre en deux temps pour bloquer un envoi de Saidio Berahino (56e). 

Plein écran
Kevin Vandendriessche © BELGA
  1. Mauvaise opération pour l’Inter et Lukaku, service minimum pour Denayer et l’OL

    Mauvaise opération pour l’Inter et Lukaku, service minimum pour Denayer et l’OL

    Soirée mouvementée pour l’Inter de Romelu Lukaku en Ligue des Champions. Reversés dans un groupe particulièrement corsé avec Dortmund et le Barça, l’Inter ne pouvait pas manquer son premier rendez-vous européen de la saison, contre le Slavia Prague, à domicile. Mais, incapables de faire la différence, les Interistes se sont fait surprendre en contre par un certain Peter Olayinka, ancien joueur de Zulte Waregem. Les Nerazzurri ont assuré le minimum en égalisant dans les arrêts de jeu, mais c’est loin de suffire à leur bonheur avant un déplacement périlleux à Barcelone, dans deux semaines. Partage également pour Jason Denayer. Pourtant mené à la pause, l’Olympique Lyonnais est revenu au score dès le retour des vestiaires contre le Zenit Saint-Petersbourg pour arracher la premier point de sa campagne européenne (1-1).
  2. Hans Vanaken serein avant le Gala: “On ne doit pas absolument gagner”

    Hans Vanaken serein avant le Gala: “On ne doit pas absolument gagner”

    Il ne faut pas avoir fait polytechnique pour comprendre que le match d'ouverture du Groupe A de la Ligue des Champions Club Bruges - Galatasaray, de mercredi soir (18h55) au Stade Jan Breydel, est crucial dans le cadre de la lutte pour la troisième place, que devraient se livrer les deux équipes. Un prix de consolation qui pour rappel, permet de figurer dans le tableau des seizièmes de finale de l'Europa League après la trêve hivernale.
  3. “On a déjà atteint notre objectif, mais on reste ambitieux...”

    “On a déjà atteint notre objectif, mais on reste ambitieux...”

    C'est une tradition belge qu'on peut trouver regrettable, mais elle a la vie dure. L'entraîneur du Club Bruges Philippe Clement ne s'en est pas caché à la veille de la première journée du Groupe A de la Ligue des champions de football, il vise la troisième place, qui permet de passer l'hiver et de poursuivre la campagne en Europa League. Il va de soi que dans cette optique, le match de mercredi soir (18h55) au Jan Breydel contre Galatasaray, est dans doute le plus important de la série.