Ostende inflige à Malines sa première défaite

Ostende a mis fin à une série de deux défaites, ce samedi, lors de la 5e journée du championnat au détriment du FC Malines (2-1). Fashion Sakala (66e, 1-0) et Kevin Vandendriessche (78e, 2-1) ont signé le succès des Kustboys. Malgré le but de William Togui (70e, 1-1), les Malinois ont concédé leur première défaite de la saison. Retardé, le duel entre Saint-Trond et Zulte-Waregem s'est terminé par un 0-0 sans relief. Au classement, Malines (10 points), Ostende (9) et Waregem (7) restent respectivement 2e, 6e et 10e. Saint-Trond (4) est 12e.

Plein écran
© BELGA

Ostende et Malines ont offert un spectacle intense en première période. On ne jouait pas depuis une minute que Sakala s'est montré dangereux (1e). Le Zambien était bien rentré dans le match et il a obligé Yannick Thoelen à sortir un ballon du plat du pied (8e). Malines a pris à son compte la seconde partie de la mi-temps. Nikola Storm bougeait beaucoup mais ne cadrait pas ses tirs. Et Igor De Camargo a vu sa reprise contrée par Ari Skulason (37e).

Deuxième mi-temps

Il ne manquait que les buts. Ils sont tombés après le repos. Ostende a pris les devants par Sakala, qui a placé le ballon dans l'angle opposé (66e, 1-0). La réponse de Malines a été prompte: sur un centre d'Onur Kaya, Togui a égalisé (70e, 1-1). Pour continuer à exercer la pression sur la défense ostendaise, le coach malinois a lancé Dante Vanzeir à la place d'Alec Van Hoorenbeeck (72e). Mais la montée au jeu de Jelle Bataille (60e) s'est révélée plus efficace puisque le milieu ostendais a offert à Vandrendriessche le ballon de la victoire (78e, 2-1).

Saint-Trond - Zulte-Waregem retardé

Prévu à 20h, Saint-Trond-Zulte-Waregem a débuté à 20h30 parce que le car des visiteurs a été victime d'une crevaison. Le début de la rencontre a été pauvre en événements. Les Canaris ont tenté à quelques reprises de porter le danger dans le rectangle adverses mais leurs longs ballons n'ont pas menacé Sammy Bossut. Dans l'autre camp, Luka Zarandia a été remuant mais Daniel Schmidt n'a pas vraiment dû intervenir. En seconde période, Nelson Balongo a tiré au but après avoir pivoté (48e). De l'autre côté, le gardien japonais des Canaris a dû s'y reprendre en deux temps pour bloquer un envoi de Saidio Berahino (56e). 

Plein écran
Kevin Vandendriessche © BELGA
  1. Lokeren nie toutes les rumeurs: “La faillite n'est pas à l'ordre du jour”

    Lokeren nie toutes les rumeurs: “La faillite n'est pas à l'ordre du jour”

    Le Sporting Lokeren a tenté d'éteindre toutes les rumeurs dans un communiqué de presse vendredi matin. Le club lanterne rouge de la division 1B de football a nié qu'elle allait déposer son bilan et a annoncé qu'elle "donnerait toutes les chances aux pistes existantes qui peuvent sauvegarder l'avenir de Lokeren". Depuis plusieurs semaines, la situation financière de Lokeren est délicate. Fin janvier, une prise de contrôle par le groupe chinois Ke Hua Sports semblait être en bonne voie, mais pour l'instant, aucun accord n'a été trouvé.
  2. Des regrets, mais aussi de l’espoir pour le Club de Bruges

    Des regrets, mais aussi de l’espoir pour le Club de Bruges

    Nouvelle prestation honorable du Club de Bruges en Coupe d’Europe. Après le Real Madrid et le PSG, c’est Manchester United qui a fait connaissance avec les Blauw en Zwart ce jeudi. Très bien rentré dans sa rencontre, le leader du championnat de Belgique clôture pourtant ce seizième de finale aller avec une pointe d’amertume, car le Club a mené et eu les clés de la rencontre en mains, avant l’égalisation anglaise. Mais la qualification reste abordable pour Bruges. Il faudra réaliser l’exploit à Old Trafford dans une semaine et, sur ce qu’ils ont montré dans cette manche aller, les Brugeois en sont tout à fait capables...