Plein écran
Philippe Clement © BELGA

Philippe Clement quitte Genk et devient l’entraîneur de Bruges

C’est désormais officiel: Philippe Clement quitte le RC Genk, avec lequel il vient d’être sacré champion de Belgique, pour devenir entraîneur du Club de Bruges. Le club de la Venise du Nord l’a annoncé vendredi après-midi sur son site internet. Philippe Clement, 45 ans, remplace le Croate Ivan Leko sur le banc brugeois.

Cela faisait des semaines, voire des mois, qu’on évoquait un passage de Clement au Club de Bruges. C’est aujourd’hui une réalité. L’ancien Diable Rouge revient au club où il a passé dix ans en tant que joueur, de 1999 à 2009. C’est aussi à Bruges que Clement a débuté sa carrière de coach, comme entraîneur adjoint, en 2011. 

T1 intérimaire à la suite du licenciement de Georges Leekens en 2012, Philippe Clement avait quitté Bruges en 2017 pour devenir entraîneur principal à Waasland-Beveren. Clement quittait Waasland-Beveren en décembre 2017 et signait un contrat à durée indéterminée à Genk, qui venait de se séparer d’Albert Stuivenberg. Cette saison, Philippe Clement a mené Genk à son quatrième titre de champion de Belgique. Le club limbourgeois a été sacré champion lors de l’avant-dernière journée des playoffs I et a terminé la saison avec 2 points d’avance sur le Club de Bruges. 

Genk “a tout fait pour conserver” Clement

“Le club est satisfait qu’il y ait de la clarté”, indique le RC Genk. “Bonne chance Philippe, et merci pour ton travail”, écrit le club limbourgeois. “Ensemble, nous avons remporté notre première Coupe et notre quatrième titre”. “Le KRC Genk a tout fait pour conserver Clement”, indique le club. “Les discussions à ce sujet avaient déjà débuté en octobre 2018. Genk a fait de solides propositions à son T1 dans chaque domaine: sportif, organisation, infrastructures, finances. Clement a choisi de retourner à Bruges. Le club sentait depuis un certain temps que le cœur du coach battait pour Genk et pour Bruges, et respecte cela”.

“Pas une décision évidente”

 “Tout d’abord, je veux remercier toute la famille du KRC Genk”, déclare Philippe Clement sur le site du Club de Bruges. “J’ai vécu une période fantastique avec comme point culminant la conquête du titre. Ce n’était pas une décision évidente à prendre entre deux équipes avec lesquelles j’ai beaucoup de liens. Finalement, j’ai décidé de revenir au Club de Bruges. A Genk, j’ai remporté des prix comme joueur et comme entraîneur. A Bruges, j’ai réussi comme joueur et comme entraîneur adjoint et il est maintenant temps de poursuivre ce cheminement en remportant des prix avec le Club en qualité d’entraîneur principal. De manière plus globale, nous entendons travailler afin de professionnaliser encore davantage le Club grâce au nouveau complexe d’entraînement de Westkapelle”.

“Étape logique”

Bart Verhaeghe, le président brugeois, se réjouit de ce transfert. “Je suis très heureux et reconnaissant que Philippe revienne au Club”, dit-il. “Au fil des années, j’ai appris à connaître Philippe en tant que professionnel passionné qui a construit sa carrière de manière particulièrement sage. Il a toutes les qualités d’un entraîneur du top et est très sensible au Club de Bruges. Durant sa carrière, il a acquis l’expérience nécessaire, comme joueur, coach adjoint et entraîneur principal. Dans ce contexte, devenir entraîneur du Club de Bruges constitue une étape logique.”

Clement et la direction brugeoise vont maintenant discuter de la composition du staff. “Une conférence de presse sera organisée mercredi afin de fournir davantage d’éléments d’information”, précise le club brugeois. 

  1. Anderlecht sera-t-il un oiseau pour le chat brugeois?

    Anderlecht sera-t-il un oiseau pour le chat brugeois?

    Auteur de l’un des pires débuts de saisons de son histoire (5 sur 21), Anderlecht se déplace au Club de Bruges dans un contexte qui n’incite pas à l’optimisme. Alors que Vincent Kompany cherche toujours la bonne formule, il pourrait bien repêcher Trebel, snobé systématiquement jusqu’ici. Invaincus depuis le début de saison, les Blauw en Zwart auront la possibilité de reléguer les Mauves… à quinze points en cas de victoire, un gouffre après huit matchs. Si pour de nombreux observateurs, le Club de Bruges est devenu la nouvelle référence du football belge, le Sporting a la ferme intention de venir jouer les trouble-fête. En a-t-il réellement les moyens? Voici l’avis de nos rédacteurs.
  2. Mené à la marque par Courtrai, Malines marque trois buts en neuf minutes

    Mené à la marque par Courtrai, Malines marque trois buts en neuf minutes

    Le FC Malines a mis fin à une série de trois rencontres sans victoire en allant s'imposer à Courtrai vendredi en match d'ouverture de la 8e journée du championnat de Belgique de football (2-3). Dante Vanzeir (53e, 62e) et Rob Schoofs (57e, 1-2) ont permis aux Malinois de grimper à la troisième place avec 14 points comme le Club Bruges (2e) et Mouscron (4e) à une unité du Standard. Malgré les but de Jovan Stojanovic (38e) et Ilombe Mboyo sur penalty (81e), les Kerels (8 points) restent 11e.