Plein écran
Photo prétexte © Photo News

Propos racistes envers un joueur et supporter frappé: un arbitre dérape lors d'un match U14

Ambiance tendue à Roulers, samedi dernier lors de la réception des U14 de l’Antwerp. La faute à l'arbitre, selon les deux clubs. L’homme en noir a multiplié les décisions étranges et distribué les cartons. Plus grave, il a également tenu des propos racistes à l’encontre d’un jeune joueur et a porté des coups à un supporter venu lui demander des explications après l’exclusion de son fils. Alertée, la police a ouvert une enquête. 

Visiblement pas enclin à être contrarié, un arbitre d’un match de U14 s’est illustré d’une triste manière samedi dernier à Roulers. À tel point que la police a été appelée à intervenir. 

Le ton est donné avant même le début du match. “Le père de l’un de nos joueurs est décédé récemment. L'équipe portait un brassard noir et nous avons demandé d’observer une minute de silence. Comme cela peut être assez prenant à cet âge-là, nous avons proposé à l’arbitre de décaler le coup d’envoi de dix minutes”, explique Sven Van Loon, responsable des jeunes de l’Antwerp, à Het Nieuwsblad. Réponse de l'arbitre: “On débute à 11 heures, pas une minute plus tard.”

Une enquête ouverte

Pendant la rencontre, les cartons pleuvent. Trois joueurs sont même exclus en l’espace de quelques minutes. Un jeune Anversois se voit adresser un carton rouge alors qu’il... laçait ses chaussures sur le terrain après un but. 

Selon Sven Van Loon, entraîneur de Roulers, l’un de ses joueurs a même été victime d’une remarque raciste. “Le match a tellement déraillé que les deux clubs ont décidé de jouer un peu à la baballe et de ne plus attaquer. L’arbitre a alors décidé de quitter le  terrain dix minutes avant la fin, soi-disant parce qu’il était blessé”, poursuit le coach roularien. “Lorsqu’il s’est rendu aux vestiaires, il a eu une discussion avec le père d’un joueur exclu et a porté des coups à son interlocuteur." 

La police a été appelée et une enquête a été ouverte pour coups et blessures. Du côté du comité provincial de Flandre occidentale, on assure attendre le rapport de match de l'arbitre. L’homme en noir risque une sanction allant du  blâme à l’éviction pure et simple.