Plein écran
© AFP

Rebondissement: Marc Wilmots quitte l'Iran sans accord

L'ancien sélectionneur de la Belgique et de la Côte d'Ivoire Marc Wilmots a quitté l'Iran sans avoir signé de contrat avec la sélection nationale, malgré les rumeurs persistantes l'envoyant sur son banc, selon l'agence semi-officielle Isna.

Wilmots "a visité les infrastructures iraniennes et s'est entretenu avec Mehdi Taj", le président de la Fédération de football. "Si les deux parties parviennent à un accord, il retournera à Téhéran pour signer le contrat et commencer son travail", a encore précisé Isna.

L'ancien buteur des Diables Rouges (70 sélections, 29 buts) était arrivé mercredi en Iran et l'agence officielle Irna avait affirmé qu'il parapherait le jour même un lucratif contrat - 1 million d'euros annuels - courant jusqu'à la fin de la Coupe du Monde 2022. Toujours selon Irna, Mehdi Taj avait par ailleurs confirmé la nomination de Wilmots. La sélection iranienne était dirigée jusqu'en janvier par le Portugais Carlos Queiroz, qui a démissionné en janvier après la défaite de ses ouailles en demi-finales de la Coupe d'Asie (0-3 face au Japon).

Queiroz a passé presque huit ans, depuis 2011, à la tête de la sélection iranienne, conduisant l'équipe à deux phases finales de Coupe du monde. A l'issue du Mondial 2018 en Russie, il avait prolongé son contrat jusqu'à début 2019. Wilmots a pour sa part dirigé les Diables Rouges de 2012 à 2016, puis la sélection de Côte d'Ivoire en 2017.

Plein écran
© EPA
Plein écran
© Twitter
Plein écran
© EPA
  1. Ole Gunnar Solskjaer retrouve Krepin Diatta: “Pas un cadeau celui-là !"

    Ole Gunnar Solskjaer retrouve Krepin Diatta: “Pas un cadeau celui-là !"

    L'entraîneur de ManU Ole Gunnar Solskjaer connaît bien le jeune ailier sénégalais du Club Bruges Krepin Diatta, 21 ans depuis mardi, qu'il risque de retrouver sur sa route, jeudi soir (21 heures) à Old Trafford, en seizièmes de finale retour (1-1 à l'aller) de l'Europa League de football. "Pas un cadeau celui-là! C'est à mes yeux leur meilleur joueur", a-t-il grimacé mercredi à la veille du choc, en conférence de presse.
  2. Sven Kums: “Cette fois on va les mettre, et donc se qualifier..."

    Sven Kums: “Cette fois on va les mettre, et donc se qualifier..."

    Il a toujours en travers de la gorge les occasions galvaudées à l'aller à l'Olimpico, mais n'en reste pas moins très confiant. "Cette fois on va les mettre, et donc se qualifier...", a en effet assuré Sven Kums, mercredi en conférence de presse, à la veille du match retour des seizièmes de finale de l'Europa League de football contre l'AS Rome (1-0 à l'aller), jeudi soir (18h55) à la Ghelmaco Arena. "Mais la condition, c'est bien sûr de ne plus gaspiller. Tout sera possible dans ce cas", a-t-il estimé.