Plein écran
© Filip Van Loock

Rob Rensenbrink, ancien joueur d’Anderlecht, est décédé

Mise à jourL’ancien international néerlandais d’Anderlecht Robbie Rensenbrink est décédé vendredi soir à l’âge de 72 ans des suites d’une maladie. La nouvelle a été annoncée à Belga par le journaliste Karl Vannieuwkerke et l’ancien attaquant néerlandais d’Anderlecht Jan Mulder, contactés par la famille de Robbie Rensenbrink. Robbie Rensenbrink souffrait d’AMP (atrophie musculaire progressive).

Meilleur buteur du championnat (à égalité avec l’Autrichien de Saint-Trond Alfred Riedl) en 1973, et Soulier d’Or en 1976, Robbie Rensenbrink restera sans doute pour toujours le plus talentueux joueur ayant foulé les pelouses du championnat de Belgique pendant une décennie (de 1969 à 1980). Il a joué au FC Bruges de 1969 à 1971, avant de porter le maillot d’Anderlecht de 1979 à 1980.

Avec Anderlecht, Robbie Rensenbrink a été champion de Belgique en 1972 et 1974, a remporté quatre Coupes de Belgique (1972, 1973, 1975 et 1976) mais il a surtout soulevé les deux premiers trophées européens du Sporting, et d’un club belge: la Coupe d’Europe des vainqueurs de Coupe en 1976 et 1978, ainsi que la Supercoupe d’Europe ces deux mêmes années.

 Après son départ d’Anderlecht, Robbie Rensenbrink a joué un an aux États-Unis en 1980, aux Portland Timbers, et à Toulouse, où il a rangé ses crampons en 1981.

Rensenbrink a été international néerlandais à 46 reprises au sein de la grande équipe des Pays-Bas des années 70, finaliste du Mondial en 1974 et 1978.

  1. Ole Gunnar Solskjaer retrouve Krepin Diatta: “Pas un cadeau celui-là !"

    Ole Gunnar Solskjaer retrouve Krepin Diatta: “Pas un cadeau celui-là !"

    L'entraîneur de ManU Ole Gunnar Solskjaer connaît bien le jeune ailier sénégalais du Club Bruges Krepin Diatta, 21 ans depuis mardi, qu'il risque de retrouver sur sa route, jeudi soir (21 heures) à Old Trafford, en seizièmes de finale retour (1-1 à l'aller) de l'Europa League de football. "Pas un cadeau celui-là! C'est à mes yeux leur meilleur joueur", a-t-il grimacé mercredi à la veille du choc, en conférence de presse.
  2. Sven Kums: “Cette fois on va les mettre, et donc se qualifier..."

    Sven Kums: “Cette fois on va les mettre, et donc se qualifier..."

    Il a toujours en travers de la gorge les occasions galvaudées à l'aller à l'Olimpico, mais n'en reste pas moins très confiant. "Cette fois on va les mettre, et donc se qualifier...", a en effet assuré Sven Kums, mercredi en conférence de presse, à la veille du match retour des seizièmes de finale de l'Europa League de football contre l'AS Rome (1-0 à l'aller), jeudi soir (18h55) à la Ghelmaco Arena. "Mais la condition, c'est bien sûr de ne plus gaspiller. Tout sera possible dans ce cas", a-t-il estimé.