Plein écran
© Photo News

Son rôle à Anderlecht, l’arrivée de Vercauteren: Kompany brise le silence

Très discret dans les médias belges ces dernières semaines, Vincent Kompany s’est confié au quotidien britannique The Guardian. Il évoque son rôle actuel au Sporting, annonce les objectifs du club à long terme et joue la carte de la prudence à l’heure de commenter l’arrivée de Franky Vercauteren. 

Les mauvais résultats puis le retour de Franky Vercauteren comme nouvel entraîneur principal ont poussé Vincent Kompany à se tenir à distance de la presse belge. Outre-Manche, il s'épanche sur son nouveau rôle au Sporting. 

“Rivaliser avec le Club et l’Ajax à l’avenir”

“Il y a une certaine confusion sur ma fonction à Anderlecht. Je ne suis pas un manager au sens strict du terme, avec ce que cela inclut à court terme. Je vais obtenir mes diplômes, mais je le répète: pour le moment, mon rôle ne correspond pas à ce que l’on peut entendre.” assure le Diable Rouge. “Nous avons élaboré une vision et un plan pour que le club retrouve son identité. À l’avenir, nous voulons rivaliser avec les grandes équipes qui nous entourent, comme l’Ajax et le Club de Bruges.” 

“Vercauteren, mon idée? Compliqué de parler de ça”

Il se montre beaucoup plus prudent à l’heure de répondre à une question portant sur le retour de Franky Vercauteren comme T1. “Est-ce que c'était mon idée? C’est un peu difficile de répondre à cette question. Ce que je peux dire, c’est que nous prenons les décisions en groupe et qu’il est important que chacun soit d'accord avec l'option choisie. Franky dispose d’une expérience nationale et internationale qui est très importante pour développer notre vision à long terme.”

Plein écran
Franky Vercauteren et Vincent Kompany © RV
  1. Anderlecht-Bruges, Standard-Antwerp: belles affiches en quarts de la Coupe
    Coupe de Belgique

    Anderlecht-Bru­ges, Standard-Ant­werp: belles affiches en quarts de la Coupe

    Le tirage au sort pour les quarts de finale de la Coupe de Belgique a été effectué dans la foulée de la qualification d’Anderlecht, sur la pelouse du Canonnier. Et le choc incontestable de ces quarts de finale opposera le Sporting au Club de Bruges. Rencontre au sommet également pour le Standard, qui recevra l’Antwerp. Charleroi est épargné, mais devra se déplacer, à Zulte Waregem.
  2. Anderlecht retrouve le sourire, mais perd encore Vincent Kompany
    Play
    Coupe de Belgique

    Anderlecht retrouve le sourire, mais perd encore Vincent Kompany

    La soirée du Sporting d’Anderlecht à Mouscron aurait été parfaite, s’il n’y avait eu cette sortie sur blessure de Vincent Kompany et ces dix dernières minutes de flottement. Surpris d’entrée, les Mauves n’auront pas douté trop longtemps. Dominateur ensuite et, pour une fois, efficace, Anderlecht a clairement pris le contrôle de la rencontre. La jeune garde du Sporting n’avait pas le droit à l’erreur, elle a répondu avec ses pieds et son talent pour s’ouvrir le chemin des quarts de finale de la Coupe de Belgique, où les Mauves retrouveront... le Club de Bruges.