Plein écran
© BELGA

Triplé de Rezaei, Charleroi fait un pas important vers les PO1

Battu 1-0 à Genk lors de la précédente journée, Charleroi n’a pas manqué l’occasion de renvoyer à sept points (44-37) son rival limbourgeois. Zulte Waregem a de son côté loupé celle de revenir à la hauteur de Genk, 6e, en s’imposant au Mambourg. Ce n’était en effet pas la semaine des Flandriens, éliminés (1-2) de la Coupe par le Club Bruges, mercredi, et fusillés par un hat-trick de Kaveh Rezaei samedi. Le fossé entre Charleroi, 4e avec 44 points, et Zulte Waregem, 7e avec 34 points, paraît désormais infranchissable. On rappellera que tous les matches de dimanche, dont Standard - Club Bruges et Antwerp - Genk, sont annulés.

Les visiteurs ont encaissé dès la 2e minute. Mais la joie des supporters carolos a été de courte durée, le but de Mamadou Fall étant annulé pour hors-jeu après confirmation par l’assistance video (VAR).

Le même Fall a encore eu l’occasion de faire exploser le stade lors d’un nouveau face à face avec Sammmy Bossut au quart d’heure, qui a cette fois tourné à l’avantage du gardien visiteur.Et c’est encore Fall, isolé par Rezaei, qui a échoué dans sa tentative de contourner Bossut à la 41e.

Plein écran
© BELGA

Charleroi a finalement ouvert le score grâce à son buteur iranien qui lui n’a pas manqué l’opportunité d’exploiter un service de son compatriote Ali Gholizadeh avec une belle habileté, à la toute dernière seconde de la première mi-temps.Rezaei a même encore trompé Bossut à la 54e, mais en position hors-jeu.

Dans l’autre camp et juste avant de céder sa place à Jean-Luc Dompé, c’est Cyril Larin qui a sollicité Penneteau à la 58e. Le gardien français repoussa brillamment l’essai, avant de s’opposer des poings à une frappe d’Abdoulaye Sissako trois minutes plus tard.

Plein écran
© BELGA

Festival de Rezaei

Rezaei a doublé le score d’une magnifique reprise de la tête sur un centre de Nurio à la 69e, avant de le tripler tout aussi magistralement sur un centre de Joris Kayembe à la 78e.

Damien Marcq (ex-Charleroi) avait entre-temps pris son deuxième carton jaune, et le chemin des vestiaires par la même occasion, à la 77e minute.

Deux autres buts ont encore été marqués par les Carolos. Mais la tête victorieuse du capitaine Dorian Dessoleil a été (sévèrement) annulée à cause d’une poussée dans le dos de son homologue Olivier Deschacht. C’est Shamar Nicholson, monté au jeu à la place de Massimo Bruno un quart d’heure plus tôt, qui a planté de belle manière le quatrième et dernier goal de la partie à la 90e+2.

  1. Ole Gunnar Solskjaer retrouve Krepin Diatta: “Pas un cadeau celui-là !"

    Ole Gunnar Solskjaer retrouve Krepin Diatta: “Pas un cadeau celui-là !"

    L'entraîneur de ManU Ole Gunnar Solskjaer connaît bien le jeune ailier sénégalais du Club Bruges Krepin Diatta, 21 ans depuis mardi, qu'il risque de retrouver sur sa route, jeudi soir (21 heures) à Old Trafford, en seizièmes de finale retour (1-1 à l'aller) de l'Europa League de football. "Pas un cadeau celui-là! C'est à mes yeux leur meilleur joueur", a-t-il grimacé mercredi à la veille du choc, en conférence de presse.
  2. Sven Kums: “Cette fois on va les mettre, et donc se qualifier..."

    Sven Kums: “Cette fois on va les mettre, et donc se qualifier..."

    Il a toujours en travers de la gorge les occasions galvaudées à l'aller à l'Olimpico, mais n'en reste pas moins très confiant. "Cette fois on va les mettre, et donc se qualifier...", a en effet assuré Sven Kums, mercredi en conférence de presse, à la veille du match retour des seizièmes de finale de l'Europa League de football contre l'AS Rome (1-0 à l'aller), jeudi soir (18h55) à la Ghelmaco Arena. "Mais la condition, c'est bien sûr de ne plus gaspiller. Tout sera possible dans ce cas", a-t-il estimé.
  3. Gnabry et Lewandowski ont encore frappé, le Bayern a un pied en quarts de finale
    Play

    Gnabry et Lewandow­ski ont encore frappé, le Bayern a un pied en quarts de finale

    Éliminé par Liverpool en huitièmes de finale de la Ligue des Champions l’an dernier, le Bayern Munich a passé ses nerfs sur Chelsea, mardi soir, en huitième de finale aller de la C1 2019-2020. Avec le duo Gnabry-Lewandowski à la baguette, les Bavarois ont fait la différence sur la pelouse des Blues. À confirmer au retour, mais la route des quarts semble déjà bien dégagée pour les leader de la Bundesliga...