Plein écran
Emmené par un Jérémy Doku en feu, Anderlecht méritait sans doute mieux que le point du partage à La Gantoise. © BELGA
1
FIN
1
  • Jonathan David 28'
  • Antoine Colassin 14'

Un bon partage, mais des regrets pour Anderlecht

Pas de vainqueur dans le premier choc de la 25e journée de championnat. Anderlecht s’offre un point sur la pelouse du dauphin de Bruges. Mais, malgré les 15 points d’écart qui séparent les deux équipes et des Buffalos toujours invaincus sur leur pelouse, ce sont les Anderlechtois qui peuvent nourrir de gros regrets au coup de sifflet final. Car le Sporting d’Anderlecht est sans aucun doute le vainqueur moral de cette première affiche du week-end, mais ça ne rapporte qu’une petite unité... 

La note du match

    • Étoile
    • Étoile
    • Étoile
    • Étoile
    • Étoile

Les chiffres le montrent: il n’y a que Bruges et l’Antwerp qui rivalisent avec Gand, à domicile, cette saison en Pro League. Et pourtant, le Sporting d’Anderlecht, même privé de son capitaine, a fait plus que tenir tête au deuxième du classement ce vendredi. Bien rentrés dans leur match, les Mauves ont mis la pression d’entrée sur la défense gantoise et ils l’ont maintenue pendant la quasi-totalité de la rencontre. À l’exception du dernier quart d’heure de la première période, le Sporting s’est comporté en patron sur le terrain, mais la finition a fait défaut. Dommage pour les Bruxellois et tant mieux pour les Gantois, un peu moins saignants qu’à l’habitude, mais qui conservent leur brevet d’invincibilité à la maison. 

Plein écran
© Photo News

L’homme du match

Vif, déroutant et inspiré: on a vu le Jérémy Doku des grands soirs à la Gantoise. Le jeune Anderlechtois était dans tous les bons coups. Avec un peu plus de réussite et, parfois, plus de présence dans le rectangle, il aurait sans doute pu terminer cette rencontre avec au moins un assist. Mais il a encore montré toute l’étendue de son talent. Et Anderlecht aura besoin de ce Jérémy Doku là dans les cinq prochains matchs pour aller chercher une place en playoffs 1. 

Plein écran
© BELGA

Le moment marquant 

Van Crombrugge, à nouveau décisif 

Des deux gardiens présents sur la pelouse, c’est Thomas Kaminski qui a eu le plus de ballons à se mettre sous la dent, mais c’est bien Hendrik Van Crombrugge qui a sorti la plus belle parade. Juste avant la pause, le gardien du Sporting s’est détendu de tout son long pour empêcher les Gantois de prendre l’avantage. Un nouvel arrêt décisif à mettre au crédit du portier limbourgeois cette saison.  

Plein écran
© BELGA

La phrase 

Citation

On a eu affaire à une très bonne équipe d’Anderlecht qui nous a imposé son rythme et, je le reconnais, ils ont maîtrisé le match du début à la fin. C’est un bon point pour nous.

Michael Ngadeu
Plein écran
Michael Ngadeu le reconnaît: les Gantois ont souffert. © Photo News

La stat 

Pourtant très discret sur la pelouse de la Ghelamco Arena, ce soir, Jonathan David a tout de même profité de sa soirée pour inscrire son treizième but de la saison en championnat. Il s’isole à la deuxième place du classement des buteurs et se rapproche à deux buts de Dieumerci Mbokani. 

Plein écran
Une soirée compliquée, mais un but supplémentaire au compteur de Jonathan David. © Photo News

Le Tweet 

La question: un bon ou un mauvais partage pour Anderlecht? 

Dans l’absolu, un point à Gand cette saison, c’est une bonne opération. Sur l’ensemble du match, Anderlecht méritait mieux. Mais c’est l’aspect comptable qui intéresse Anderlecht en ce moment et pour savoir si ce partage est positif, il faudra attendre la fin du week-end. Si Malines, Zulte et surtout Genk ne s’imposent pas ce week-end, Anderlecht aura fait une bonne opération. En revanche, si les trois concurrents directs du Sporting s’imposent, l’histoire sera toute autre. 

Plein écran
© BELGA
  1. Ole Gunnar Solskjaer retrouve Krepin Diatta: “Pas un cadeau celui-là !"

    Ole Gunnar Solskjaer retrouve Krepin Diatta: “Pas un cadeau celui-là !"

    L'entraîneur de ManU Ole Gunnar Solskjaer connaît bien le jeune ailier sénégalais du Club Bruges Krepin Diatta, 21 ans depuis mardi, qu'il risque de retrouver sur sa route, jeudi soir (21 heures) à Old Trafford, en seizièmes de finale retour (1-1 à l'aller) de l'Europa League de football. "Pas un cadeau celui-là! C'est à mes yeux leur meilleur joueur", a-t-il grimacé mercredi à la veille du choc, en conférence de presse.
  2. Sven Kums: “Cette fois on va les mettre, et donc se qualifier..."

    Sven Kums: “Cette fois on va les mettre, et donc se qualifier..."

    Il a toujours en travers de la gorge les occasions galvaudées à l'aller à l'Olimpico, mais n'en reste pas moins très confiant. "Cette fois on va les mettre, et donc se qualifier...", a en effet assuré Sven Kums, mercredi en conférence de presse, à la veille du match retour des seizièmes de finale de l'Europa League de football contre l'AS Rome (1-0 à l'aller), jeudi soir (18h55) à la Ghelmaco Arena. "Mais la condition, c'est bien sûr de ne plus gaspiller. Tout sera possible dans ce cas", a-t-il estimé.
  3. Gnabry et Lewandowski ont encore frappé, le Bayern a un pied en quarts de finale
    Play

    Gnabry et Lewandow­ski ont encore frappé, le Bayern a un pied en quarts de finale

    Éliminé par Liverpool en huitièmes de finale de la Ligue des Champions l’an dernier, le Bayern Munich a passé ses nerfs sur Chelsea, mardi soir, en huitième de finale aller de la C1 2019-2020. Avec le duo Gnabry-Lewandowski à la baguette, les Bavarois ont fait la différence sur la pelouse des Blues. À confirmer au retour, mais la route des quarts semble déjà bien dégagée pour les leader de la Bundesliga...