Plein écran
© PN

Un retour rapide des supporters en Belgique? L’idée de Mehdi Bayat qui plaît à Marc Van Ranst

Si la situation sanitaire le permet, la Pro League reprendra ses droits le 7 août prochain pour le début de la saison 2020-2021. Les experts et les dirigeants réfléchissent à comment les rencontres pourraient se disputer avec du public.

À quoi ressemblera la Pro League la saison prochaine? Sur la forme, on le sait depuis vendredi. Un championnat à seize équipes avec des play-offs raccourcis, et un début de saison prévu le 7 août prochain. Mais à l’heure actuelle, on ignore si ce calendrier pourra bien être tenu, et aussi si les matchs se dérouleront à huis clos, ou non.

S’il est impossible d’envisager des stades à guichets fermés dans un délai aussi court, Mehdi Bayat, le président de l’Union belge, réfléchit à un compromis qui pourrait empêcher de voir des tribunes vides: autoriser une petite partie des supporters à pénétrer dans les enceintes. “Nous avons travaillé avec des architectes à Charleroi pour mettre en place une idée: un père et un fils pourraient, par exemple, s’asseoir l’un à côté de l’autre. On pourrait alors remplir 30 à 40 % du stade. Des tribunes vides, sans ambiance, c’est triste. Ce serait mieux que rien”, a-t-il confié à VTM Nieuws.

Selon l’épidémiologiste Marc Van Ranst, la proposition mérite d’être étudiée. “Ce serait une façon de faire du football un événement familial. Pas seulement le père et le fils, mais toute la famille pourrait se rendre au stade. En extérieur, les risques de contagion seraient de toute façon limités. Cela créerait une ambiance différente. En concertation avec les autorités, cette idée peut vite devenir réalité, même si la norme sera initialement le huis clos. Pourra-t-on déjà voir du public le 7 août? C’est difficile à dire. Cela dépend de facteurs imprévisibles. Si ça continue d’évoluer positivement, c’est possible”, a avancé le virologue pour Het Laatste Nieuws.