Plein écran
Marco Ilaimaharitra © Photo News

Un supporter de Malines condamné pour racisme envers Ilaimaharitra

Le tribunal correctionnel de Malines a condamné mercredi à une peine de travail de 65 heures et une interdiction de stade de trois ans un supporter du club de football KV Malines pour incitation à la haine et à la discrimination. Le quadragénaire avait proféré des insultes racistes envers un joueur du Sporting de Charleroi, Marco Ilaimaharitra, lors d'un match le 3 novembre dernier.

Le joueur de Charleroi s'était plaint auprès de l'arbitre assistant de ces insultes racistes mais l'arbitre n'avait rien vu et Marco Ilaimaharitra avait écopé d'une carte jaune. A la fin du match, le joueur avait quitté le terrain en larmes. Quelques jours plus tard, le prévenu avait été identifié par deux témoins. L'homme nie être raciste et avait demandé l'acquittement. 

Le tribunal en a décidé autrement, se basant sur la déclaration de deux témoins et du joueur, qui a expliqué que l'homme avait fait le salut hitlérien à son encontre à trois reprises, en criant "Sieg Heil". Le joueur vient de France et a des origines malgaches.

Le prévenu a été condamné à une peine de travail de 65 heures et une interdiction de stade de trois ans. Durant ce temps, il n'est plus autorisé à pénétrer dans un périmètre d'un kilomètre d'un stade de football. Le club de Malines a également interdit l'homme de stade pendant 17 mois. Le quadragénaire a déjà eu trois interdictions de stade, notamment parce qu'il avait craché sur un joueur de l'équipe adverse. M. Ilaimaharitra ne s'était pas porté partie civile.

  1. Ole Gunnar Solskjaer retrouve Krepin Diatta: “Pas un cadeau celui-là !"

    Ole Gunnar Solskjaer retrouve Krepin Diatta: “Pas un cadeau celui-là !"

    L'entraîneur de ManU Ole Gunnar Solskjaer connaît bien le jeune ailier sénégalais du Club Bruges Krepin Diatta, 21 ans depuis mardi, qu'il risque de retrouver sur sa route, jeudi soir (21 heures) à Old Trafford, en seizièmes de finale retour (1-1 à l'aller) de l'Europa League de football. "Pas un cadeau celui-là! C'est à mes yeux leur meilleur joueur", a-t-il grimacé mercredi à la veille du choc, en conférence de presse.
  2. Sven Kums: “Cette fois on va les mettre, et donc se qualifier..."

    Sven Kums: “Cette fois on va les mettre, et donc se qualifier..."

    Il a toujours en travers de la gorge les occasions galvaudées à l'aller à l'Olimpico, mais n'en reste pas moins très confiant. "Cette fois on va les mettre, et donc se qualifier...", a en effet assuré Sven Kums, mercredi en conférence de presse, à la veille du match retour des seizièmes de finale de l'Europa League de football contre l'AS Rome (1-0 à l'aller), jeudi soir (18h55) à la Ghelmaco Arena. "Mais la condition, c'est bien sûr de ne plus gaspiller. Tout sera possible dans ce cas", a-t-il estimé.
  3. Gnabry et Lewandowski ont encore frappé, le Bayern a un pied en quarts de finale
    Play

    Gnabry et Lewandow­ski ont encore frappé, le Bayern a un pied en quarts de finale

    Éliminé par Liverpool en huitièmes de finale de la Ligue des Champions l’an dernier, le Bayern Munich a passé ses nerfs sur Chelsea, mardi soir, en huitième de finale aller de la C1 2019-2020. Avec le duo Gnabry-Lewandowski à la baguette, les Bavarois ont fait la différence sur la pelouse des Blues. À confirmer au retour, mais la route des quarts semble déjà bien dégagée pour les leader de la Bundesliga...