Plein écran
© Photo News
1
FIN
3
  • Sébastien Dewaest 84'
  • Zinho Vanheusden 31'
  • Duje Cop 42'
  • Aleksandar Boljevic 90'+2'

Une victoire précieuse pour le Standard à Genk

Le Standard s’est imposé (1-3, Vanheusden, Cop, Dewaest, Boljevic) sur le terrain du Racing Genk, qui n’est toujours pas assuré d’une place en playoffs 1. Appliqués et efficaces, les Rouches n’ont pas volé leur victoire et ont parfaitement profité de leurs temps forts. Avec 38 points, les Limbourgeois restent en bonne position pour faire partie du top 6 mais sentent le souffle chaud de Malines dans leur dos. 

La note du match

    • Étoile
    • Étoile
    • Étoile
    • Étoile
    • Étoile
    3/5

Malgré pas mal de déchets de part et d’autre, on a assisté à une rencontre plaisante entre le Racing Genk et le Standard. Les hommes de Michel Preud’homme, avec Duje Cop préféré à Avenatti, ont fait preuve de maturité et ont eu le mérite d’exploiter à merveille leurs situations devant le but de Didillon. Bonne organisation, cohésion, détermination, solidité défensive: tous les ingrédients étaient présents pour réaliser une belle performance. Sébastien Dewaest a relancé les espoirs limbourgeois en fin de match mais Boljevic, monté au jeu, a tué le match dans les arrêts de jeu. Une victoire importante pour le Standard, quasi assuré d’une place en playoffs 1.

Plein écran
© Photo News

L’homme du match

Si le Standard l’a emporté ce soir, il le doit en grande partie à Arnaud Bodart. En deuxième mi-temps, le jeune gardien de 21 ans a réalisé plusieurs arrêts décisifs, dont une parade sublime sur un coup de tête d’Onuachu qui filait tout droit dans la lucarne. Sur les réseaux sociaux, le portier a d’ailleurs reçu les éloges des fans. “Je me sens bien, j’essaie de faire mon maximum pour aider l’équipe. Je suis juste un peu déçu pour ce goal encaissé”, a commenté le gardien au micro de VooFoot.

Plein écran
© BELGA

La polémique

Hannes Wolf n’a pas manqué d’évoquer l’arbitrage de Nicolas Laforge à l’interview d’après-match, notamment la faute non signalée d’Amallah sur Maehle en amont du but d’ouverture. Au lieu de signaler une poussée fautive, l’arbitre avait accordé un coup de coin au Standard. Une phase arrêtée mise à profit par Vanheusden. Le coach du Racing Genk a également estimé que Laifis aurait dû écoper d’un deuxième carton jaune. Un subterfuge sans doute destiné à masquer les carences de son équipe…

Le tweet

Les enseignements

A quatre journées de la fin de la phase classique, cinq équipes sont quasiment assurées d’une participation aux playoffs 1: Bruges, La Gantoise, Charleroi, l’Antwerp, le Standard. Quatre candidats principaux restent en lice pour la sixième place : Genk (38 points), Malines (37), Zulte (34), Anderlecht (34) voire Mouscron s’il venait à s’imposer à Zulte ce soir. Si le Sporting est par miracle encore dans la course pour cette sixième place, il le doit surtout au Standard qui a empêché Genk de se détacher de ses concurrents. Les points vont valoir de l’or les prochaines semaines, avec un certain Genk-Malines au menu de la dernière journée.

Plein écran
© BELGA
Plein écran
© BELGA