Plein écran
Franky Vercauteren. © Photo News

Vercauteren: “Pas de différence entre ma vision et celle de Kompany”

Lors de la traditionnelle conférence de presse à la veille de l’important huitième de finale de Coupe à Mouscron, l’entraîneur d’Anderlecht Franky Vercauteren a tenu à préciser une fois de plus que lui et Vincent Kompany allaient dans la même direction.

S’il veut encore faire quelque chose de la saison d’Anderlecht, Franky Vercauteren doit gagner contre Mouscron, ce mercredi soir, en Coupe de Belgique. “Chaque match est important, crucial pour Anderlecht. Que vous soyez premier du championnat ou dans notre situation, ça peut être tout ou rien. Cette pensée positive doit être là. Toutes les semaines. Qu’il s’agisse d’un match de coupe ou non”, a expliqué l’entraîneur d’Anderlecht. 

Lors de cette conférence de presse d’avant-match, Francky Vercauteren a certainement voulu aussi mettre une nouvelle fois les choses au clair sur son projet. “Il n’y a pas de différence de vision entre la mienne et celle de Kompany. Je ne vois donc pas le problème que je pourrais avoir avec Vincent. Notre idée est toujours la même qu’au début. Sans compromis. Comme Vincent, je trouve qu’on doit toujours construire de l’arrière, sauf dans certaines situations de danger. Il faut apprendre à les reconnaître. Les jeunes se trompent parfois et ça fait partie de l’apprentissage”, a déclaré le coach des Mauves.

“Pas de commentaire” sur Coucke

Il a également tenu à confirmer que les joueurs n’avaient “aucun problème” avec la façon de jouer d’Anderlecht. “La défaite contre Ostende ne signifie pas que nous allons changer les choses”, a-t-il ajouté. Suite à cette défaite, les supporters ont rencontré le staff technique et certains joueurs mardi. “Je comprends le mécontentement des fans. Mais, l’entretien était positif. Ils nous ont clairement fait savoir qu’ils continueraient de soutenir l’équipe. C’est rassurant pour mes joueurs”, a-t-il commenté.

Le coach du Sporting n’a pas voulu aborder le sujet des critiques du président Marc Coucke: “Le président a dit que nos deux derniers matchs étaient indignes du niveau d’Anderlecht? Je ne fais pas commentaire à ça...” 

Encore des absents? 

Enfin, Francky Vercauteren a fait un point sur les blessures: “Kompany n’a pas eu de mauvaise réaction suite à son match. Il pourrait jouer. Trebel avait demandé quelques jours d’entraînement en plus. Il était fit mais pas dans la sélection simplement. Ce n’était pas une question de blessure. Sandler est encore incertain, on attend de voir comment les choses vont se passer demain. Il y a aussi quelques doutes, notamment pour Chadli qui ne s’est pas encore entraîné depuis dimanche.”