Plein écran
© BELGA

Virton-Beerschot rejoué: “C’est malsain”

Le Royal Excelsior Virton, club de Proximus League de football (D1B), a annoncé officiellement son recours à la Cour belge d'arbitrage pour le sport (CBAS) par la voie d'un communiqué de leurs conseils Me Jean-Louis Dupont et Me Martin Hissel. Il est la conséquence de la décision du 21 février de la Commission des litiges d'appel de la fédération belge de football (RBFA) de faire rejouer le match Virton-Beerschot du 25 janvier (1-0), à la suite d'une erreur d'arbitrage. La date de ce "replay" a été fixée au 2 mars. 

"Virton considère qu'il est particulièrement malsain que le match en question, potentiellement susceptible de décider qui du Beerschot ou de Westerlo sera le vainqueur de la phase 2 du championnat de D1B, soit rejoué, et plus encore après la date de la dernière journée de la compétition”. 

“S’interroger sur la légitimité”

"En effet, dès lors que Virton n'est plus en ordre utile pour gagner cette phase 2, alors que c'était le cas lorsque le match Virton-Beerschot a été disputé en janvier dernier, en cas de défaite de Virton lors du "replay", rien ne pourra empêcher Westerlo et le public de s'interroger sur la légitimité sportive de ce résultat. Et ce, quels que soient la combativité et le professionnalisme dont les joueurs de Virton feront preuve."

"En bref, dans un pur souci de protection de l'intérêt général et de sa propre image, Virton veut à tout prix éviter un tel scénario" ajoute le club gaumais qui espère que le cas pourra être tranché à temps.

Pour rappel, le match a été invalidé vendredi par la Commission des litiges. Le litige portait sur le but victorieux de Virton. A la 75e minute, Lecomte a tiré un coup franc, alors que l’arbitre Denil était encore en train de poser le mur du Beerschot. Ribeiro Costa a profité du tumulte pour donner la victoire à Virton (1-0). Le Beerschot, furieux, s’en est pris à l’arbitre qui, selon les ‘Rats’, n’aurait jamais dû approuver le but, le signal n’ayant pas été donné. 

  1. Dans une lettre ouverte, les clubs pros demandent une décision rapide à la Pro League

    Dans une lettre ouverte, les clubs pros demandent une décision rapide à la Pro League

    Une majeure partie des clubs professionnels belges ont demandé à la Pro League de prendre une décision rapide concernant la suite de la compétition de football. Ils l'ont fait dans une lettre ouverte adressée au président, au CEO et Conseil d'Administration de la Pro League envoyée par David Meekers, le président Saint-Trond et "soutenue par presque trois quarts des membres de la Pro League".