Abreu ou la "Panenka" à outrance (vidéo)

Sebastian Abreu est surnommé "El Loco" (le fou) par ses admirateurs. Le moins qu'on puisse dire, c'est que l'appellation n'est pas usurpée...

Une bonne dose de talent, une poignée de courage et un soupçon de folie, telles sont les caractéristiques principales de Sebastian Abreu, alias El Loco, capitaine du club brésilien de Botafogo et pièce maîtresse de l'équipe nationale uruguayenne. Ce dimanche le joueur n'a, en effet, pas hésité à tenter deux "panenkas" lors du match opposant son équipe à celle de Fluminense, avec des fortunes diverses, toutefois... En se dirigeant vers le point de penalty à la 59e minute, le Fou a l'occasion d'égaliser au score mais sa pichenette, chère à Francesco Totti, ne trompe pas la vigilance du gardien, serein et immobile : bref, un bide total. Trois minutes plus tard, l'arbitre indique de nouveau les onze mètres. Sans hésiter, Sebastian Abreu se porte volontaire et nous ressert...la même chose, avec succès cette fois. A croire que le portier ne s'y attendait pas...

A.F.

  1. Le coach de Guimaraes regrette le manque de réalisme de son équipe contre le Standard

    Le coach de Guimaraes regrette le manque de réalisme de son équipe contre le Standard

    Ivo Vieira, entraîneur du Vitoria SC, s'est montré davantage insatisfait que frustré après la défaite de son club contre le Standard (2-0) jeudi soir lors de la première journée du groupe F de l'Europa League. "Je ne pas satisfait du résultat. Nous n'avons pas été efficaces devant le but et c'est ce qui nous a coûté la défaite", a expliqué le coach portugais en conférence de presse.
  1. Le selfie d’Areola avec Mbappé et Choupo-Moting ne passe pas pour les supporters du Real

    Le selfie d’Areola avec Mbappé et Chou­po-Mo­ting ne passe pas pour les supporters du Real

    Le Real Madrid a pris une valise contre le Paris Saint-Germain, ce mercredi, lors de la première journée de Ligue des champions (3-0). Alors qu'il n’était pas sur le terrain, Alphonse Areola, désormais gardien numéro 2 de la Casa Blanca, a fait parler de lui en apparaissant sur un selfie pris par son désormais ex-coéquipier Eric Maxim Choupo-Moting, juste après la rencontre. Le sourire du gardien madrilène n’a pas semble-t-il pas ravi un certain nombre de supporters du Real.