Plein écran
Cette "dédicace" avec ce "geste antisystème" n'avait "aucune pensée religieuse", selon Nicolas Anelka. © belga

Anelka: "Dieudonné est devenu un frère"

VideoNicolas Anelka joue (encore) la carte de la provocation dans une interview accordée à "Metronews".

Citation

C'est un humoriste, pas un politicien

Nicolas Anelka, au sujet de Dieudonné
Plein écran
Dieudonné. © epa
Citation

A un moment, il faut arrêter d'être parano et de croire qu'on est tous en guerre ! J'arrête là parce que je suis en train de me justifier et je déteste ça !

Nicolas Anelka

Le 28 décembre dernier, Nicolas Anelka célébrait un but en mimant une quennelle. Quatre mois plus tard, l'ancien attaquant des "Bleus" avait été licencié par West Brom. L'enfant terrible du football français, 36 ans, a la conscience tranquille.

"C'était un ami, c'est devenu un frère aujourd'hui ! Le tribunal m'a demandé s'il restait mon ami, j'ai répondu oui, évidemment. C'est un humoriste, pas un politicien", a souligné Nicolas Anelka pour "Metronews".

Anelka: "Je ne suis pas antisémite"
Cette "dédicace" avec ce "geste antisystème" n'avait "aucune pensée religieuse", selon Nicolas Anelka.

"Je n'ai aucun antécédent raciste ni antisémite, donc aucune preuve, voire même le soupçon d'une preuve ! Ah si, tout de suite, j'ai lu que j'étais converti à l'islam. Le raccourci est super rapide. A un moment, il faut arrêter d'être parano et de croire qu'on est tous en guerre ! J'arrête là parce que je suis en train de me justifier et je déteste ça !", a conclu l'ancien joueur du PSG, du Real Madrid et de Chelsea.