Plein écran
David Silva, Angelino et Oleksandr Zinchenko avec des fans © AFP

“Arrogants”, “irrespectueux”: la Chine dézingue les joueurs de Manchester City

L’attitude de Manchester City lors d’un tournoi amical de promotion de la Premier League n’a pas du tout été appréciée en Chine. Une mauvaise pub pour les Skyblues…

Comme beaucoup de clubs européens, Manchester City effectue une partie de sa pré-saison en Chine. Les coéquipiers de Kevin De Bruyne ont disputé une compétition, la Premier League Asia Trophy, à Shanghai en compagnie de trois autres équipes anglaises: West Ham, Wolverhampton et Newcastle. Sur le terrain, les Citizens ont été battus en finale par les Wolves. En dehors, les stars mancuniennes n’ont pas laissé un très bon souvenir…

“Rien de plus qu’une obligation commerciale”

Xinhua, la plus grande agence de presse officielle de l’État chinois, a étrillé le club anglais, le qualifiant d’”irrespectueux” et d’”arrogant”. “L’amour des supporters chinois pour Manchester City n’a pas été réciproque”, est-il notamment écrit. Selon l’agence, le club a choisi de venir en Chine uniquement pour “gagner des billets, et non des cœurs et des esprits”.

“Pour les champions de Premier League, leur présence en Chine n’était rien de plus qu’une obligation commerciale. Leur manque d’enthousiasme et le traitement indifférent pour leurs hôtes contrastent fortement avec les représentants des autres clubs”, peut-on lire, alors que “la dignité” de Newcastle a notamment été saluée. Manchester City se serait notamment contenté uniquement de séances de dédicaces auprès de supporters disposant d’un billet VIP payant.

“Loin de la réalité”

Alors que la polémique enfle, Pep Guardiola a réfuté ces accusations. “C’est loin de la réalité, je ne suis pas d’accord. Nous étions déterminés à coopérer. Les employés de l’hôtel nous demandaient de faire des choses et nous les faisions. Nous sommes venus en Asie pour découvrir une culture et faire connaissance avec d’autres personnes. Je ne comprends pas ce que les gens disent”, a-t-il regretté.

Présent aux côtés de son entraîneur en conférence de presse, Raheem Sterling a également montré son étonnement. “Nous sommes allés voir les supporters à chaque retour à l’hôtel, nous avons signé des autographes. Je pensais que la connexion était très bonne. C’était une expérience formidable. Demandez aux joueurs, ils ont tous adoré”, a estimé l’attaquant.

Plein écran
© AFP
Plein écran
© Photo News
  1. Faux-départ pour Gattuso, malgré un assist de Dries Mertens
    Play

    Faux-départ pour Gattuso, malgré un assist de Dries Mertens

    La première de Gennaro Gattuso à San Paolo ne restera pas dans les annales du Napoli. Les Pertenopei ont été battus par Parme, à domicile, samedi soir. Malgré un assist de Dries Mertens, qui avait débuté la partie sur le banc et qui a permis à Milik d’égaliser. C’est Gervinho qui a mis tout le monde d’accord dans les arrêts de jeu. Le Napoli glisse à la huitième place et pourrait accuser... 20 points de retard sur le leader si l’Inter s’impose dimanche.
  2. Thorgan Hazard à nouveau buteur, le Bayern en feu contre le Werder
    Bundesliga

    Thorgan Hazard à nouveau buteur, le Bayern en feu contre le Werder

    Les deux grands d’Allemange n’ont laissé aucune chance à leurs adversaires du jour, cet après-midi, en Bundesliga. Avec Thorgan Hazard, buteur, le Borussia Dortmund a s’est facilement imposé à Mayence (0-4). Mais le Bayern a fait encore mieux contre le Werder: grâce à un tout grand Philippe Coutinho, auteur d’un triplé, les Bavarois se replacent provisoirement dans le top 4. Victoire également, plus étriquée, mais tout aussi importante pour le Hertha Berlin de Dedryck Boyata et Dodi Lukebakio contre Fribourg (1-0).