Plein écran
© REUTERS

Arsenal arrache un point inespéré à Chelsea

Dans le choc de la soirée, le derby londonien Chelsea-Arsenal, le nul final (2-2) n’a fait que des malheureux.

Le match a d’abord été une histoire de grosses fautes individuelles. Après moins d’une demi-heure de jeu, Tammy Abraham a profité d’une passe en retrait faiblarde de Shkodran Mustafi pour filer au but, dribbler Leno et David Luiz n’a eu d’autres recours que de l’accrocher dans la surface.

Luiz a récolté un carton rouge en prime du pénalty (26e), transformé sans trembler par Jorginho et est sorti sous les chants “David Luiz est l’un des nôtres” du public des Blues, en référence à ses années à Stamford Bridge. Mais peu après l’heure de jeu, sur un corner repoussé de la tête, le Brésilien Gabriel Martinelli a pris le ballon à 20 mètres de son but et a vu le chemin s’ouvrir devant lui quand Ngolo Kanté, en position de dernier défenseur, a glissé, pour aller ajuster Kepa du plat du pied (1-1, 63e).

Le match s’est emballé dans les dix dernières minutes, Cesar Azpilicueta redonnant l’avantage à Chelsea sur corner (2-1, 84e) avant que Hector Bellerin, d’une frappe enveloppé du coin de la surface dans le petit filet opposé, n’égalise encore (2-2, 87e).  Michy Batshuayi est monté au jeu à la 79e minute. Malgré ce point presque inespéré, c’est le 25e déplacement consécutif des Gunners chez une équipe du “Big 6" sans victoire (15 défaites, 10 nuls).

Chelsea a raté une excellente occasion de consolider sa position de 4e le ticket pour la Ligue des Champions. Les Blues comptent tout de même 6 longueurs sur Manchester United et Wolverhampton, 5e et 6e, qui reçoivent Burnley mercredi pour le premier et Liverpool jeudi pour le second. Toujours 10e, les Gunners sont à 10 points des Blues et leur seule chance de voir la C1 serait de remporter la Ligue Europa.