Plein écran
© AFP

Au cœur d’une guerre des gangs, Özil et Kolašinac sous protection 24h/24

Ce dimanche, Arsenal s’est imposé face à Newcastle (1-0) lors de la première journée de Premier League. Mais les Gunners n'ont pas pu compter sur Mesut Özil et Sead Kolašinac. Pour des raisons de sécurité, les deux joueurs n’étaient pas convoqués pour ce match. Sous surveillance constante, ils sont en plein cœur d'une guerre de gang.

Le meneur de jeu allemand des Gunners et son coéquipier le défenseur serbe Sead Kolasinac avaient été ciblés par des voleurs masqués et armés de couteaux fin juillet autour de la voiture du joueur allemand. Plusieurs hommes avaient tenté de dépouiller leurs compagnes à bord, avant d’être mis en fuite par Kolasinac. Ils ont également essayé de pénétrer dans le véhicule en brisant les vitres à coup de briques. 

Un gang du Nord de Londres a réagi aux menaces de ces agresseurs, qui auraient d’ailleurs déclaré qu'ils reviendraient effectuer des vols plus importants que de simples montres. La sécurité est une priorité pour le club d’Arsenal. La femme de Kolasinac a déjà quitté l’Angleterre pour aller en Allemagne.

Sous protection permanente

La Metropolitan Police a annoncé l’arrestation de deux hommes. Selon la presse britannique, ces deux hommes ont été interpellés après avoir été impliqués dans une altercation avec les membres de la sécurité d’Özil devant son domicile. D’après les informations de The Sun, Özil et Kolasinac sont désormais au cœur d’une guerre de gangs et sont sous protection permanente.

“Le bien-être de nos joueurs et de leurs familles est toujours une priorité absolue (...). Nous restons en contact avec la police et fournissons aux joueurs et à leurs familles un soutien continu”, avait assuré leur club, Arsenal, samedi après l’annonce de leur absence face à Newcastle.

  1. Barrages Europa League: La Gantoise sauvée par un doublé de Depoitre, partage pour l'Antwerp
    Mise à jour

    Barrages Europa League: La Gantoise sauvée par un doublé de Depoitre, partage pour l'Antwerp

    Sans le soutien de ses supporters, l’Antwerp a longtemps mené à la marque face à l’AZ Alkmaar grâce à un but de Dylan Batubinsika (38e, 0-1) lors du match aller des barrages de l’Europa League jeudi à Enschede. A dix suite à l’exclusion d’Aurelio Buta (73e), les Anversois n’ont pu éviter l’égalisation de Myron Boadu (82e, 1-1). À Gand, Rijeka a ouvert la marque par Tibor Halilovic (40e) et La Gantoise l’a remporté 2-1 grâce à un doublé de Laurent Depoitre (57e, 71e). Les matches retour auront lieu jeudi prochain.