Plein écran
Le président du Brésil Jair Bolsonaro. © REUTERS

Bolsonaro soutient Neymar, accusé de viol: “J'espère pouvoir le prendre dans mes bras”

Le président d'extrême droite du Brésil Jair Bolsonaro a exprimé mercredi son soutien envers la star du football Neymar, en pleine tourmente depuis la révélation d'une accusation de viol qui pèse contre lui.

"Ce soir, je devrais aller au match du Brésil (contre le Qatar, à Brasilia), j'espère pouvoir prendre Neymar dans mes bras avant la rencontre", a affirmé le chef de l'Etat à des journalistes en marge d'une visite à Aragarças, dans l'Etat de Goias, voisin de la capitale Brasilia.

"Il traverse un moment difficile, mais je le crois. Neymar, ce soir, je suis avec toi", a-t-il ajouté, au sujet du joueur qui clame son innocence.

Attaquant vedette de la sélection brésilienne qui disputera la Copa América à domicile du 14 juin au 7 juillet, Neymar, 27 ans, a été accusé par une jeune femme brésilienne de l'avoir violée dans un hôtel parisien le 15 mai dernier.

Elle se serait rendue à Paris à son invitation, après deux mois d'échanges sur les réseaux sociaux.

Le scandale a éclaté samedi et le joueur du Paris SG a aussitôt dit être innocent, déclarant être "tombé dans un piège", dans une longue vidéo publiée sur Instagram.

Dans cette vidéo, il a rendu public l'échange de messages intimes avec la plaignante, y compris des photos dénudées qu'elle lui a envoyées.

La police a ouvert une enquête en raison de la diffusion de ces photos sans son consentement, ce qui est interdit par la loi brésilienne.

Après l'élection de Jair Bolsonaro en octobre 2018, Neymar, sans soutenir ouvertement le président d'extrême droite, avait espéré que "Dieu utilise (Bolsonaro) pour aider le pays".

  1. Faux-départ pour Gattuso, malgré un assist de Dries Mertens
    Play

    Faux-départ pour Gattuso, malgré un assist de Dries Mertens

    La première de Gennaro Gattuso à San Paolo ne restera pas dans les annales du Napoli. Les Pertenopei ont été battus par Parme, à domicile, samedi soir. Malgré un assist de Dries Mertens, qui avait débuté la partie sur le banc et qui a permis à Milik d’égaliser. C’est Gervinho qui a mis tout le monde d’accord dans les arrêts de jeu. Le Napoli glisse à la huitième place et pourrait accuser... 20 points de retard sur le leader si l’Inter s’impose dimanche.
  2. Thorgan Hazard à nouveau buteur, le Bayern en feu contre le Werder
    Bundesliga

    Thorgan Hazard à nouveau buteur, le Bayern en feu contre le Werder

    Les deux grands d’Allemange n’ont laissé aucune chance à leurs adversaires du jour, cet après-midi, en Bundesliga. Avec Thorgan Hazard, buteur, le Borussia Dortmund a s’est facilement imposé à Mayence (0-4). Mais le Bayern a fait encore mieux contre le Werder: grâce à un tout grand Philippe Coutinho, auteur d’un triplé, les Bavarois se replacent provisoirement dans le top 4. Victoire également, plus étriquée, mais tout aussi importante pour le Hertha Berlin de Dedryck Boyata et Dodi Lukebakio contre Fribourg (1-0).