Plein écran

Cristiano Ronaldo célèbre son but avec le Portugal

VideoCristiano Ronaldo a retrouvé le sourire. Mais c'est sous le maillot du Portugal, vainqueur dans la douleur au Luxembourg (1-2) que "CR7" a décidé de fêter dignement son but. Pas exactement de la même manière qu'avec le Real Madrid contre Grenade par exemple (3-0)...

S'il n'a pas célébré ses buts contre Grenade avec le Real Madrid dimanche passé pour ses raisons personnelles longuement évoquées sur 7sur7, Cristiano Ronaldo ne s'est pas retenu avec le Portugal.

Le poing rageur
La "Seleção das Quinas" a connu les pires difficultés du monde à venir à bout du Luxembourg (1-2). Menés au score, les Lusitaniens ont recollé au score juste avant la pause par Cristiano Ronaldo. Le poing rageur et le sentiment du devoir accompli, avec Helder Postiga (l'autre buteur de la soirée) sur son dos, il a clôturé sa pire semaine depuis son arrivée dans la capitale madrilène en 2009.

L'envie est toujours là
Très discret après ses déclarations qui ont eu l'effet d'une bombe ces derniers jours, Cristiano Ronaldo a prouvé que, malgré son état de faiblesse psychologique, il n'avait pas perdu l'envie de bien faire les choses.

  1. “Match de rêve”: Mertens “héros” de la presse italienne

    “Match de rêve”: Mertens “héros” de la presse italienne

    Record égalé, but contre le Barça, travail défensif soigné... Dries Mertens a livré un presque parfait en huitième de finale de la Ligue des Champions. Les deux seules ombres au tableau, sa sortie sur blessure et l’égalisation de Griezmann. Cela n’a pas empêché la presse italienne de saluer l’excellente performance du Diable Rouge. Sky Sport Italia évoque un “match de rêve”, mais regrette qu’il n’a duré “que 54 minutes”.
  1. Dries Mertens, du rire aux larmes, le Napoli loupe le coche
    Play

    Dries Mertens, du rire aux larmes, le Napoli loupe le coche

    Drôle de soirée pour Dries Mertens en Ligue des Champions, mardi, à San Paolo. D’abord héros du Napoli, le Diable Rouge avait donné l’avantage aux siens, en profitant pour égaliser le record de Marek Hamsik, meilleur buteur de l’histoire de Napoli. Mais la soirée a tourné au vinaigre pour le buteur napolitain, contraint de quitter la pelouse sur blessure en seconde période. Mauvaise opération au passage pour Naples, contraint au partage par le Barça et qui devra donc faire la différence au Camp Nou dans trois semaines...
  2. Gnabry et Lewandowski ont encore frappé, le Bayern a un pied en quarts de finale
    Play

    Gnabry et Lewandow­ski ont encore frappé, le Bayern a un pied en quarts de finale

    Éliminé par Liverpool en huitièmes de finale de la Ligue des Champions l’an dernier, le Bayern Munich a passé ses nerfs sur Chelsea, mardi soir, en huitième de finale aller de la C1 2019-2020. Avec le duo Gnabry-Lewandowski à la baguette, les Bavarois ont fait la différence sur la pelouse des Blues. À confirmer au retour, mais la route des quarts semble déjà bien dégagée pour les leader de la Bundesliga...