Antonio Adan a, sans aucun doute, vécu la pire soirée de sa carrière à Marseille, mardi soir, en Ligue des Champions.
Plein écran
Antonio Adan a, sans aucun doute, vécu la pire soirée de sa carrière à Marseille, mardi soir, en Ligue des Champions. © ANP / EPA

Deux boulettes et une exclusion en 23 minutes: le cauchemar du gardien du Sporting à Marseille

Ligue des ChampionsSa prestation restera probablement dans les annales de cette Ligue des Champions 2022-2023: en 23 minutes, Antonio Adan a précipité la chute du Sporting et idéalement lancé l’Olympique de Marseille vers la victoire.

  1. Lionel Messi a montré la voie, l'Argentine se relance contre le Mexique
    Mondial 2022

    Lionel Messi a montré la voie, l'Argenti­ne se relance contre le Mexique

    Ouf de soulagement pour l’Argentine! Grâce à deux très jolis buts de Lionel Messi et d’Enzo Fernandez, les champions d’Amérique du Sud en titre se sont imposés contre le Mexique et se relancent dans la course aux huitièmes de finale (2-0). Mais l’Albiceleste n’a fait que la moitié du chemin et devra confirmer contre la Pologne. Pour le Mexique, en revanche, la route du deuxième tour semble plus escarpée que jamais...
  2. “Il a ravagé l’Atletico”: la presse espagnole sous le charme de Ferran Jutglà
    Ligue des Champions

    “Il a ravagé l’Atletico”: la presse espagnole sous le charme de Ferran Jutglà

    Un “cauchemar” pour l’Atletico, une soirée de rêve pour Ferran Jutglà: voilà comment la presse espagnole résume la soirée de mardi au Jan Breydelstadion, où le Club de Bruges s’est offert un troisième exploit consécutif en Ligue des Champions et où l’attaquant espagnol, que le Barça a laissé filer “pour à peine cinq millions d’euros”, a encore brillé.
  3. Nouvel exploit et carton plein: Bruges s’offre l’Atlético et poursuit son rêve européen

    Nouvel exploit et carton plein: Bruges s’offre l’Atlético et poursuit son rêve européen

    Ils le méritent, mais on va commencer à manquer de superlatifs pour qualifier les performances européennes des Brugeois. Trois semaines après sa démonstration à Porto, le Club s’est offert une victoire de prestige contre le grand Atlético. Comme lors de leur escapade portugaise, les hommes de Carl Hoefkens ont affiché une maîtrise et une sérénité impressionnantes. Une gestion de match parfaite, des jolis buts, une faculté à concéder peu d’occasions… Vendu comme ça, cela a l’air facile. Mais la réalité, c’est que les Blauw en Zwart sont en train de marquer l’histoire du football belge avec un 9/9 unique et historique en Ligue des Champions. Entre quantité et qualité, Bruges n’a pas choisi.