Plein écran
(FILES) In this file photo taken on February 20, 2019 Atletico Madrid's Spanish forward Diego Costa gestures during the UEFA Champions League round of 16 first leg football match between Club Atletico de Madrid and Juventus FC at the Wanda Metropolitan stadium in Madrid. - Costa will pay 1.7 million euros, between evaded money and a fine, to the Spanish tax authorities who had been investigating the footballer for tax fraud, El Mundo newspaper reported on August 13, 2019. (Photo by PIERRE-PHILIPPE MARCOU / AFP) © AFP

Diego Costa contraint de payer 1,7 million d'euros au fisc espagnol

L'attaquant hispano-brésilien de l'Atlético Madrid Diego Costa paiera 1,7 million d'euros au fisc espagnol qui avait ouvert un dossier contre lui pour fraude fiscale, a annoncé mardi le journal espagnol El Mundo.

"Diego Costa a conclu un accord avec le fisc et reconnaît être l'auteur d'un délit fiscal pour les impôts liés à ses droits à l'image" en 2014, a indiqué le journal, généralement bien informé concernant ces dossiers.

Amende de 600.000 euros

En application de cet accord, qui doit encore être officialisé devant la justice le 4 octobre à Madrid, l'attaquant restituera 1,1 million d'euros non payés et sera en outre condamné à six mois de prison, une peine qu'il évitera en s'acquittant d'une amende de 600.000 euros, a précisé El Mundo.

Contacté par l'AFP, un porte-parole de l'administration fiscale espagnole s'est refusé à tout commentaire. Le fisc fait systématiquement valoir qu'il ne peut évoquer les dossiers de contribuables en particulier. Selon El Mundo, le fisc estime que l'attaquant de 30 ans a dissimulé les revenus procédant d'un contrat de parrainage avec Adidas signé peu avant son arrivée à Chelsea en 2014.