Plein écran
epa08181472 Atletico Madrid's Yannick Carrasco (R) and Sime Vrsaljko (L) attend a training session at Wanda sports city in Majadahonda, Madrid, Spain, 31 January 2020. Atletico Madrid will be facing Real Madrid, 01 February 2020, in a Spanish LaLiga match. EPA/RODRIGO JIMENEZ © EPA

Diego Simeone compte sur Yannick Carrasco pour le derby

Deux Belges sur la feuille de match de Real-Atletico, samedi soir? Pas impossible, à en croire les propos de Diego Simeone. 

Si Eden Hazard ne fait pas partie de la sélection retenue par Zinedine Zidane pour le derby madrilène, il pourrait tout de même y avoir deux Belges sur la pelouse de Santiago Bernabeu demain soir. Thibaut Courtois sera de la partie, mais ça pourrait aussi être le cas de Yannick Carrasco. 

À peine transféré, le Diable Rouge s’est entraîné avec les Colchoneros, ce vendredi. “J’ai été convaincu par sa faim de revenir”, a insisté Diego Simeone en conférence de presse. “Et si l’aspect administratif est en ordre d’ici là, il sera dans le groupe pour le derby contre le Real. Sans aucun doute.” Bonne nouvelle pour Yannick Carrasco qui avait quitté l’Atletico après des mois difficiles chez les Colchoneros et à une période où l’entraîneur argentin ne comptait plus trop sur lui. 

  1. Ole Gunnar Solskjaer retrouve Krepin Diatta: “Pas un cadeau celui-là !"

    Ole Gunnar Solskjaer retrouve Krepin Diatta: “Pas un cadeau celui-là !"

    L'entraîneur de ManU Ole Gunnar Solskjaer connaît bien le jeune ailier sénégalais du Club Bruges Krepin Diatta, 21 ans depuis mardi, qu'il risque de retrouver sur sa route, jeudi soir (21 heures) à Old Trafford, en seizièmes de finale retour (1-1 à l'aller) de l'Europa League de football. "Pas un cadeau celui-là! C'est à mes yeux leur meilleur joueur", a-t-il grimacé mercredi à la veille du choc, en conférence de presse.
  2. Le maestro Kevin De Bruyne renverse le Real et Courtois

    Le maestro Kevin De Bruyne renverse le Real et Cour­tois

    Le choc le plus attendu des huitièmes de finale aller de la Ligue des Champions aura mis du temps à se décanter. Mais le match s’est emballé en seconde période et le Real, qui avait pourtant ouvert la marque, a pris de sérieux coups sur la tête en 20 minutes. Et c’est Kevin De Bruyne, passeur, puis buteur, qui a mené la rébellion mancunienne. Sale soirée pour les Merengue, qui ont perdu Ramos, exclu en fin de rencontre et qui sera donc suspendu pour le match retour.